Véhicules d’entreprise : + 14,53 % en mai 2019

Selon les chiffres de l’Arval Mobility Observatory (ex-OVE), 73 909 VP et VUL ont été immatriculés en entreprise au mois de mai 2019, soit une hausse de 14,53 % comparé à mai 2018, portée surtout par les ventes de VP.

881
ventes vehicules entreprise
(c) welcomia / 123RF

Après une progression de 4,95 % au premier trimestre et de 15,21 % en avril, le marché du véhicule d’entreprise est resté bien orienté en mai. Selon l’Arval Mobility Observatory, nouveau nom de l’Observatoire du véhicule d’entreprise (OVE), 73 909 unités ont été immatriculées le mois dernier (+ 14,53 %), dont 44 580 VP (+ 17,85 %) et 29 329 VUL (+ 9,84 %).

« L’essence enregistre un bond spectaculaire des immatriculations de + 77,36 % sur un mois, a commenté l’Arval Mobility Observatory. Sur le VP, la progression est encore plus forte à + 79,36 % (15 529 unités), alors que sur le VUL la croissance est aussi à deux chiffres (+ 58,47 %, 1 450 unités). »

La bascule essence-diesel se poursuit

Immatriculations cumulées de VP et VUL neufs en entreprises

Immatriculations cumulées de VP neufs en entreprise

Immatriculations cumulées de VUL neufs en entreprise

Au total, sur cinq mois, le marché a progressé de 9,59 % à 367 043 unités, dont 213 446 VP (+ 9,86 %) et 153 597 VUL (+ 9,22 %). Ce début d’année a donc été marqué par le développement de l’essence en entreprise avec désormais 21,89 % de part de marché fin mai 2019, contre 16,03 % fin décembre 2018. En contrepartie, la part de marché du diesel a reculé de 78,52 % à 72,38 % sur cinq mois. La tendance est sans surprise plus forte sur le segment des VP, avec 34,02 % de part de marché pour l’essence et 58,02 % pour le diesel. « Une seule poche de résistance pour le diesel : le segment des VUL, avec une part de marché de 92,33 % (141 817 unités) », a noté l’observatoire.

En parallèle, les immatriculations de véhicules électriques et hybrides ont grimpé respectivement de 45,87 % (8 173 unités) et 20,85 % (8 173 unités) de janvier à mai 2019, soit des parts de marché de 2,23 % et 3,37 %. « Hybrides rechargeables et hybrides simples connaissent un rythme de progression voisin : + 22,21 % (3 334 VP + VUL) pour les hybrides rechargeables, et + 20,35 % (9 035 VP + VUL) pour les hybrides simples », a précisé l’organisme.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter

Baromètre énergies OVE - Part de marché (VP + VUL)