Ventes VN : bon cru 2015 pour le marché français

Dans le sillage d’un mois de décembre en très forte hausse (+ 11,8 %), les ventes de véhicules légers neufs ont très nettement rebondi en 2015. Sur 12 mois, le marché progresse de 5,5 % à 2 296 654 immatriculations.

748
Ventes VN : bon cru 2015 pour le marché français

Quelle fin d’année pour le marché automobile français ! Après un mois de novembre faste, les ventes de véhicules légers neufs ont connu, en décembre, une vraie poussée de fièvre avec des immatriculations en hausse de 11,8 % à 223 598 unités, à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à 2014. Selon les chiffres du Comité des Constructeurs Français d’Automobiles (CCFA), 183 724 VP (+ 12,5 %) et 39 874 VUL (+ 8,6 %) ont été mis à la route durant cette période. Un chiffre, qu’il convient de tempérer, les ventes tactiques étant légion en cette fin d’année.

Après un mois de novembre encourageant, les constructeurs français ont connu un mois de décembre plus que satisfaisant. Le groupe PSA a par exemple vu ses immatriculations croître de 5,5 %. Au contraire des mois précédents, la marque étendard, Peugeot, n’affiche qu’une petite progression de 1,7 % (31 674 unités), tandis que Citroën (+ 6,4 %) et DS (+ 53,1 %) ont été les moteurs de la croissance. Du côté du groupe Renault, les mises à la route s’envolent de 26,6 % à 69 462 unités. La marque au losange continue de performer avec 58 912 ventes de VL neufs (+ 26,8 %), tandis que Dacia retrouve des couleurs avec 10 550 mises à la route (+ 25,8 %).

Volkswagen : le coup d’arrêt !

Décembre marque également un tournant pour le groupe Volkswagen en France. Alors que jusqu’ici les ventes du constructeur allemand n’avaient pas été impactées par les différents scandales, celles-ci ont plongé de 9,7 % le mois dernier à 23 061 unités. La marque emblème VW encaisse même un -15,8 % sur ses immatriculations tandis qu’Audi (- 0,1 %) et Skoda (- 1,1 %) limitent la casse.

Les autres marques commercialisées en France ont connu un mois de décembre faste, à l’image du groupe Fiat (+ 13,4 %), Mercedes (+ 31,1 %), Toyota (+ 12,9 %) ou encore Nissan (+ 6,4 %). Dans ce contexte, seul le groupe BMW marque le pas avec des immatriculations en repli de 8,7 %.

Une année 2015 qui rassure

Sur l’année civile 2015, les ventes de VL ont augmenté de 5,5 % (à nombre de jours ouvrables comparable) par rapport à 2014, avec 2 296 654 véhicules légers neufs mis à la route. Si les immatriculations de VUL restent relativement stables (+ 1,6 %, 379 424 unités), celles de VP sont en net progrès avec 1 917 230 ventes (+ 6,3 %), se rapprochant ainsi de la barre symbolique des 2 millions d’unités écoulées, un chiffre qui devrait être atteint en 2016.

PARTAGER SUR