• Mots clés connexes
  • CCFA

Ventes VN : la France confirme ses bonnes dispositions en mars

D’après les statistiques du CCFA, 249 975 véhicules légers neufs ont été immatriculés en mars, un chiffre en progrès de 7,1 %. Sur le premier trimestre, les immatriculations ont décollé de 8,4 %.

507
Ventes VN : la France confirme ses bonnes dispositions en mars

Voilà une belle conclusion du premier trimestre pour le marché automobile français. Alors que les immatriculations de VL avaient déjà progressé de 7,6 % en février, les mises à la route ont cette fois augmenté de 7,1 % en mars à 249 975 unités, à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période en 2015. D’après les données du Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA), 211 264 VP (+ 7,5 %) et 38 711 VUL (+ 4,9 %) ont ainsi été vendus durant cette période.

Cette nouvelle progression des immatriculations a profité aux constructeurs français. Le groupe PSA a vu ses ventes croître petitement de 2,7 % à 70 134 unités, grâce à une belle progression des mises à la route de DS (+ 13,4 % à 2 553 unités). Peugeot de son côté a connu une hausse de ses chiffres de seulement 2,5 % (à 41 116 unités), tandis que Citroën a progressé de 1,9 %, à 25 607 ventes. Pour le groupe Renault, les immatriculations ont augmenté de 10 % à 69 710 unités. La marque au losange a enregistré une croissance de 8,7 % à 58 402 immatriculations, tandis que Dacia a signé un joli + 17,3 % à 11 308 unités.

FCA continue de croître, Volkswagen se rebiffe

Si les marques françaises ont connu un bon mois de mars, que dire des constructeurs étrangers ? Leurs ventes ont augmenté de 8,2 % sur le mois à 109 983 unités pour une part de marché de 44 %. Le groupe Volkswagen continue de dominer le marché avec 27 243 immatriculations sur la période étudiée. La marque emblème a même connu un redressement de ses ventes de l’ordre de 4,2 % (15 850 unités). Skoda (+ 24,9 %) et Audi (+ 12,3 %) ont été les moteurs de cette croissance avec respectivement 2 331 et 6 198 immatriculations.

Le groupe FCA a lui vu ses mises à la route croître de 13,5 % à 13 864 unités, porté notamment par Fiat (+ 16,4 %) et ses 10 657 immatriculations. Du côté des déceptions, Ford, en progrès ces derniers mois, a connu une baisse de ses ventes de 0,6 % à 12 002 unités. Toyota aussi a vécu une période difficile avec des chiffres en diminution de 0,8 % à 7 976 unités.

Un premier trimestre plein de promesses

Ce premier trimestre de 2016 s’est donc achevé sur une hausse globale des ventes de VL de l’ordre de 8,4 % à 616 357 véhicules. Dans le détail, les immatriculations de VUL ont progressé de 9,4 % à 99 965 ventes, tandis que celles de VP s’affichent en hausse de 8,2 % avec 516 392 ventes.