• Mots clés connexes
  • CCFA

Ventes VN : le marché français ne faiblit pas

D’après les statistiques du CCFA, 217 778 véhicules légers neufs ont été immatriculés en avril, un chiffre en progrès de 6,7 %. Sur les quatre premiers mois de 2016, les immatriculations ont décollé de 7,9 %.

472
Ventes VN : le marché français ne faiblit pas

Après un premier trimestre achevé sur les chapeaux de roue, le marché automobile français continue sa chevauchée fantastique en avril. Ainsi, d’après les données du Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA), les immatriculations de véhicules légers neufs ont progressé de 6,7 % à 217 778 unités, à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période en 2015. Dans le détail, 181 830 VP (+ 6,5 %) et 35 948 VUL (+ 7,9 %) ont été vendus durant cette période.

Si la tendance est donc à la hausse, les constructeurs français n’en ont pas profité pleinement. Leurs mises à la route n’ont en effet progressé « que de » 5,5 % soit moins que la moyenne du marché. Dans le détail, le Groupe PSA a vu ses immatriculations augmenter de 4,5 % à 63 734 unités. Si Peugeot a vu ses ventes grimper de 8,1 % (36 843 unités), DS a replongé en avril avec seulement 2 712 mises à la route (- 6,2 %), tandis que Citroën est resté stable à 24 179 ventes (+ 0,5 %).

Du côté de Renault, le constat est similaire. La marque emblême a ainsi vu ses immatriculations progresser de 8,3 % à 46 186 unités. Dans le même temps, Dacia a connu un mois sans avec seulement 11 501 ventes, soit une hausse nulle de ses mises à la route.

Volkswagen fait du surplace, Fiat toujours plus haut

Les grands gagnants de cet excellent début d’année 2016 sont les constructeurs étrangers. En avril, leurs immatriculations ont augmenté de 8,3 % pour un part de marché de 44,13 %.  Le groupe Volkswagen a continué de dominer le marché avec 25 146 immatriculations sur la période étudiée. Le groupe allemand a progressé cependant moins vite que le marché à seulement + 3,1 %, handicapé par un net ralentissement de sa marque emblème VW (14 854 unités, + 0,5 %). Le groupe FCA a continué lui sa forte progression avec 12 381 mises à la route (+ 10,6 %), grâce notamment à Fiat (+ 13,3 %) mais aussi Jeep (+ 14,4 %) et les VUL Iveco (+ 13,2 %).

Seul groupe en repli en avril, Nissan a vu ses immatriculations reculer de 1,7 %. En cause, la chute de 7,2 % des ventes de la marque phare Nissan à 6 606 unités. Dans le même temps, Infiniti a enregistré 545 mises à la route.

Un plus haut depuis 5 ans !

Sur les quatre premiers mois de 2015, 834 142 VL ont été immatriculés, un chiffre en hausse de 7,7 %, à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période de 2015. Dans le détail, les immatriculations de VUL ont progressé de 9 % à 135 930 ventes, tandis que celles de VP  se sont affichées en hausse de 7,9 % avec 698 212 ventes.