• Mots clés connexes
  • CCFA

Ventes VN : le marché français poursuit son ascension

Les ventes de véhicules neufs légers ont progressé de 5,3 % en octobre 2015. Sur les dix premiers mois de l’année, le marché a gagné 4,9 %.

460
Ventes VN : le marché français poursuit son ascension

Si les chiffres sont moins impressionnants qu’en septembre, le marché automobile français poursuit cependant sa lente remontée en octobre. Avec 196 137 véhicules légers neufs (VP + VUL) vendus, il est même à nouveau en progrès avec un joli + 5,3 % sur le mois, à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à 2014. Selon les chiffres du Comité des Constructeurs Français d’Automobiles (CCFA), 161 030 VP (+ 5,1 %) et 35 107 VUL (+ 6 %) ont ainsi été immatriculés durant cette période.

Dans un contexte de hausse globale du marché, les constructeurs français semblent, eux, marquer le pas. Ainsi en octobre, aucune des marques tricolores, à l’exception de Renault, n’a progressé. Le groupe PSA a par exemple vu ses immatriculations reculer de 3,2 %. Si la marque étendard, Peugeot, résiste avec seulement -0,1 % (33 951 unités), Citroën (- 7,4 %) et DS (- 1,5 %), ont enfoncé le groupe. Du côté du groupe Renault, c’est la marque au losange qui, dans la foulée des derniers mois, résistent le mieux avec 42 699 ventes de VL neufs (+ 1,2 %), tandis que Dacia a souffert avec seulement 7 483 mises à la route (- 6,7 %).

Premier bilan négatif pour Volkswagen

Si les ventes du mois de septembre du groupe Volkswagen n’avaient pas été impactées par le scandale des diesels truqués, celles d’octobre ont laissé apparaître un premier impact négatif. Si, au global, le groupe a progressé de 3,4 % sur le mois, c’est grâce à Seat (+ 11,2 %) et Skoda (+ 27,9 %), tandis que la marque Volkswagen a vu ses immatriculations se contracter de 1,3 %. Pour leur part, Ford (- 8,9 %) et Nissan (- 17,5 %) ont eux aussi connu un mois difficile tandis que Toyota (+ 7 %), Mercedes (+ 15,4 %) ou encore BMW (+ 17 %) ont affiché une jolie croissance.

Sur les dix premiers mois de l’année, les ventes de VL ont augmenté de 4,9 % (à nombre de jours ouvrables comparable) par rapport à 2014 avec 1 891 096 VN mis à la route. Si les immatriculations de VUL restent relativement stables (+ 0,9 %, 308 631  unités), celles de VP sont en net progrès avec 1 582 465 ventes (+ 5,7 %).