Vers la route électrique ?

Chez Vedecom, des ingénieurs expérimentent une solution alternative aux batteries embarquées : la piste à induction qui charge les véhicules électriques en roulant.

- Magazine N°250
1115
Au sein de l’institut Vedecom, des ingénieurs expérimentent une solution alternative aux batteries embarquées, la piste à induction: celle-ci permet de recharger les véhicules électriques en roulant.
Au sein de l’institut Vedecom, des ingénieurs expérimentent une solution alternative aux batteries embarquées, la piste à induction: celle-ci permet de recharger les véhicules électriques en roulant.

« Avec trois avantages : il n’y a plus besoin de s’arrêter, c’est une borne partagée, et les batteries peuvent être moins importantes », argue Zariff Meira Gomes, ingénieur systèmes embarqués. En outre, cette route permet de lisser la charge.

« En pratique, l’énergie est transférée entre des bobines au sol et une bobine installée sous le véhicule. Les bobines au sol détectent le véhicule afin qu’une seule bobine soit active à chaque instant », explique Zariff Meira Gomes. Une bobine se compose de peu d’éléments : un matériau magnétique, des fils de Litz et un boîtier d’électronique de puissance. Les équipes de Vedecom ont conçu un premier...