Vers un tarif des péages à la baisse ?

Les sociétés d’autoroute sont-elles trop rentables ? C’est en tout cas ce que pense l’Autorité de la concurrence : saisie par la Commission des finances de l’Assemblée nationale, cette dernière a observé une rentabilité exceptionnelle des sept sociétés concessionnaires d’autoroute (SCA) historiques*.

463
Vers un tarif des péages à la baisse ?

« L’autorité a constaté que l’augmentation du chiffre d’affaires des SCA depuis 2006, nourrie par l’augmentation continue du trafic et du tarif des péages, apparaissait largement déconnectée de leurs coûts », note-t-elle dans son rapport rendu public en septembre. Avec à la clé une rentabilité nette qui atteint, selon les sociétés, entre 20 et 24 % de leur chiffre d’affaires.

Principale proposition de l’autorité, la mise en place d’une nouvelle formule de calcul du tarif des péages qui prendrait en compte l’évolution du trafic. Une formule susceptible de limiter la hausse, voire de faire baisser les tarifs des péages, et qui a inspiré Emmanuel Macron. Épaulé par Ségolène Royal, le ministre de l’économie a annoncé qu’il remettrait prochainement au gouvernement une série de propositions destinées à mieux encadrer les pratiques des SCA. Parmi les mesures évoquées, la nouvelle formule de calcul des tarifs, mais aussi la mise en place d’une autorité indépendante chargée d’évaluer la pertinence des travaux et des hausses tarifaires.

Autre constatation de l’autorité, une part importante des marchés de travaux des SCA est encore attribuée à des sociétés appartenant à leur groupe. Avec des critères d’attribution parfois discutables : « Certaines SCA ont fait des choix contestables en sous-prépondérant le critère prix dans la note globale et en optant pour des formules de notation qui neutralisent les écarts de prix entre les offres. » Pour y remédier, les deux ministres réfléchissent également aux moyens d’améliorer les conditions de la concurrence dans les appels d’offres.

Affaire à suivre.

*APPR, Area, ASF, Escota, Cofiroute, Sanef et Safin

 

Pour plus d’informations : http://www.autoritedelaconcurrence.fr/pdf/avis/14a13.pdf

PARTAGER SUR