La Vespa Elettrica disponible à la réservation

Depuis le 8 octobre, les premières Vespa Elettrica peuvent être réservées en ligne avec un acompte de 600 euros. Au total, les acheteurs devront débourser 6 390 euros pour conduire ce scooter 100 % électrique.

1157
Vespa elettrica

Après sa présentation au salon de la moto de Milan en 2017, la production de la version électrique du scooter italien Vespa avait commencé en septembre, à l’usine de Pontedera, dans la province de Pise, où le modèle est né en 1946. Les véhicules seront progressivement mis sur le marché européen à partir de la fin du mois d’octobre, avant une commercialisation complète en novembre au moment du salon EICMA à Milan, a annoncé le Groupe Piaggio.

Cette Vespa Elettrica dispose d’une autonomie de 100 km, grâce à une batterie lithium-ion qui se recharge en 4 heures maximum. Le câble de recharge se situe dans un compartiment situé sous la selle et peut se brancher tant sur une prise murale classique que sur une borne de recharge. Son groupe motopropulseur fournit une puissance continue de 2 kW et une puissance maximale de 4 kW. Selon Piaggio, elle « surpasse un scooter traditionnel 50 cc, notamment en accélération et en démarrage en côte. »

Des services complémentaires

Vespa elettricaSon tarif est toutefois assez élevé : 6 390 euros. Pour faciliter l’achat, Piaggio propose un paiement mensualisé sur la base de 991 euros par mois. Ce dernier peut en outre inclure le pack « Vespa Care » : un ensemble de services comprenant un entretien planifié à 36 mois ou 10 000 km, une extension de garantie de 12 mois, un contrôle régulier des batteries et une assistance routière renforcée. Une offre financière qui sera étendue dès 2019 à tous les véhicules du groupe.

« Dans un futur proche, la Vespa Elettrica sera prête à être équipée des solutions en cours de développement pour Gita, le robot actuellement à l’étude chez Piaggio Fast Forward à Boston (qui entrera en production début 2019) », a également indiqué le Groupe Piaggio. Au programme : reconnaissance des autres usagers de la route, démarrage sans clé, détection des risques ou encore réception de données de cartographie et de trafic en temps réel.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter