Une veste exosquelette pour les ouvriers d’Hyundai

Le coréen Hyundai a dévoilé une veste exosquelette portable conçue pour soulager l’effort des ouvriers travaillant souvent les bras levés sur les chaînes de production automobiles.

701
Hyundai veste exosquelette

Baptisée VEX, cette veste exosquelette « accroît la force physique des ouvriers en imitant le mouvement des articulations humaines afin d’optimiser l’assistance physique et la mobilité », explique Hyundai. Pesant 2,5 kg, VEX se porte comme un sac à dos et ne nécessite pas de batterie.

L’appareil a été conçu pour les « ouvriers des chaînes de production dont le travail nécessite d’avoir régulièrement les bras levés, par exemple le boulonnage du soubassement des véhicules, le montage des canalisations de frein et la fixation des échappements », précise Hyundai.

Un déploiement progressif dans les usines du groupe

Après 10 mois d’essais dans deux usines américaines du constructeur, la veste a été définitivement intégrée dans leurs lignes de production et sera déployée progressivement dans les autres usines du groupe. Hyundai compte également la commercialiser d’ici la fin de l’année auprès d’autres industries.

Le groupe propose déjà à la vente un autre exosquelette : le « Chairless EXoskeleton » (CEX) qui « soutient les rotules, la colonne vertébrale et les muscles des ouvriers, et les aide à se maintenir en position assise sans l’aide d’un tabouret ou d’une chaise ».

Les technologies robotiques représentent en effet un axe de diversification pour le constructeur qui déclare investir massivement dans ce secteur qui progresserait de 14 % par an, avec une majeure partie de la demande en robots en provenance de l’industrie automobile.