Via Michelin calcule les indemnités kilométriques

Pour ses utilisateurs, le prestataire Via Michelin lance un tout nouvel outil pour faciliter le calcul des indemnités kilométriques.
7444
Via Michelin indemnités kilométriques

Le site d’itinéraires routiers Via Michelin propose désormais à ses utilisateurs de calculer le coût de l’itinéraire effectué en fonction de son véhicule. Via Michelin prend alors en compte la marque, la motorisation, l’année de construction et le coût du carburant utilisé par ce véhicule. Le coût estimé intègre également le coût du carburant dépensé sur l’itinéraire et celui des péages. « Ainsi, les consommateurs peuvent prévoir leur budget ʺdéplacementʺ au plus juste dans toute l’Europe. Ils peuvent étudier les meilleurs itinéraires, en ayant la possibilité de choisir le plus rapide, le plus économique ou l’itinéraire permettant d’éviter les péages », avance Via Michelin.

Via Michelin fait pour les indemnités kilométriques

Autre argument mis en avant par Via Michelin : le calcul des indemnités kilométriques. Via l’onglet « note de frais », l’utilisateur peut en effet obtenir un document imprimable. Ce document détaille le temps de trajet, l’itinéraire et les différents frais. Et ce document « fait foi pour le calcul des indemnités kilométriques » indique-t-on chez Michelin.

Pour mémoire, les indemnités kilométriques doivent se calculer en fonction de formules définies par l’administration fiscale. Celles-ci permettent à une entreprise de rembourser un salarié pour les frais engagés à des fins professionnelles avec son véhicule. Attention, ces indemnités kilométriques ne couvrent pas les trajets domicile-travail d’un salarié. À surveiller : le seuil de 15 001 km parcourus à titre professionnel et remboursés par an à un salarié. À partir de 15 001 km en effet, la loi considère le véhicule comme un véhicule de société. Ce qui suppose alors pour l’entreprise d’acquitter la taxe sur les véhicules de société (TVS).