Ville de Paris : l’autopartage à faibles émissions

Au sein de son parc de 75 véhicules partagés, la ville de Paris recourt majoritairement à des modèles peu émetteurs, avec des objectifs encore plus ambitieux à court terme. Mais pour les utilisateurs de l’autopartage, la démarche consiste aussi à mettre à disposition des véhicules propres et immédiatement opérationnels, le plus simplement possible.

445
Ville de Paris - véhicule électrique en autopartage

Sur les 75 véhicules mis en autopartage par la ville de Paris, 60 % sont des modèles à très faibles émissions. « Nous n’atteignons pas 100 % car la flotte en autopartage doit répondre à tous les usages. Nous avons des citadines et des VUL électriques mais nous conservons des utilitaires thermiques pour des missions de logistique à Paris et en région parisienne », détaille Hervé Foucard, chef du service technique des transports automobiles municipaux.

Pour l’ensemble de sa flotte, la ville de Paris s’est fixé un objectif de 90 % de véhicules à faibles émissions à l’horizon 2021. Sur ses 2 680 véhicules, 431 roulent déjà à l’électrique. Et ces...

PARTAGER SUR