Ville et communauté urbaine de Strasbourg : premier bilan sur l’hybride

Dans le cadre du projet Kléber, une trentaine d’entreprises d’Alsace testent 70 Toyota Prius hybrides rechargeables. Benoît Weinling revient sur le coût d’utilisation de ces véhicules.

- Magazine N°180
679

À la mairie de Strasbourg, les cinq Toyota Prius hybrides rechargeables ont été intégrées à la flotte en contrat de location longue durée d’un coût de 700 euros par mois, avec une loi de roulage de 60 000 km sur 36 mois. Un surcoût d’environ 300 euros par rapport à une LLD d’un véhicule équivalent, soit 10 800 euros sur trois ans, estime Benoît Weinling, chef du service parc des véhicules et ateliers de la ville de Strasbourg et de la communauté urbaine. Toutefois, il faut noter que ce tarif est indicatif puisqu’il s’agit de voitures de pré-série, destinées à être testées au sein du projet Kléber qui rassemble 33 entreprises dans la...

PARTAGER SUR