Ville de Grenoble : « Pour les véhicules utilitaires, la solution à terme, c’est l’électrique »

Alors que la ZFE-m impose ses contraintes, électrifier les utilitaires reste complexe pour la ville de Grenoble, entre le manque d’autonomie et l’adéquation des véhicules aux besoins.
- Magazine N°280
1050
Ville de Grenoble utilitaires électriques
© shutterstock

Fayçal Amrani, gestionnaire du parc, ville de Grenoble.

« Avec des fourgons comme le Trafic, il n’y a pas vraiment d’offres d’utilitaires en électrique et la ville de Grenoble en a pas mal à changer. Les quelques fourgons sur le marché sont chers et offrent une autonomie faible. Nous sommes donc passés au GNV mais des modèles comme le Ducato ne sont plus produits et l’Iveco ne correspond pas forcément à nos besoins.

La solution à terme, c’est l’électrique. Alors, nous attendons des fourgons avec des autonomies accrues. Ford devrait ainsi sortir un fourgon PHEV...