Vitrage automobile : faut-il réparer systématiquement ?

Réparer plutôt que remplacer : le message est connu. « Une réparation, lorsqu’elle est possible, coûte en effet trois à quatre fois moins cher et prend environ 30 minutes contre 90 minutes pour un remplacement », assure Thibault Allouard, directeur des marchés entreprises de Carglass.

- Magazine N°207
567
Vitrage automobile : faut-il réparer systématiquement ?

Un discours repris par les clients. Thierry Deniau, pour Procodis, privilégie autant que faire se peut la réparation : « Sachant qu’un remplacement coûte environ cinq fois plus cher, nous sensibilisons nos collaborateurs à se rendre très vite chez le prestataire après un impact. Ne serait-ce que pour y coller une vignette et éviter que les impuretés s’infiltrent, si le garagiste ne peut s’en occuper de suite. »

« Un impact se constitue d’une multitude de micro-fissures. La réparation consiste à empêcher qu’elles ne se propagent, à redonner de la rigidité au pare-brise, et donc à éviter un remplacement. Économiquement, c’est donc très utile...