Voiture autonome : Volvo et Uber s’associent

Le constructeur suédois et l’entreprise américaine ont signé un accord de coopération dans le véhicule autonome. Ils apporteront chacun 300 millions de dollars dans ce projet.

907
Voiture autonome : Volvo et Uber s’associent

Le véhicule autonome, feuilleton de l’été 2016 ? À en croire les dernières informations des constructeurs mais aussi des gouvernements, il semblerait bien que tous les acteurs du dossier ont en effet décidé de lancer les grandes manœuvres durant cette période réputée calme.

Particulièrement précurseur dans ce domaine – avec notamment le projet Drive Me – Volvo a annoncé, le 18 août, la signature d’un partenariat « sur le long terme » avec l’américain Uber.

Dans le détail, les deux partenaires ont décidé d’investir conjointement 300 millions de dollars dans ce projet « de co-développement de nouveaux véhicules de base appelés à intégrer les toutes dernières technologies de conduite autonome, y compris sans conducteur ». Dans un premier temps, Volvo construira des véhicules qui seront « achetés par Uber ».

Un véhicule commun dans le futur

Mais ce partenariat ne s’arrêtera pas là puisqu’à terme, « Uber et Volvo utiliseront le même véhicule de base pour déployer chacun leur stratégie en matière de voitures autonomes ». Et le constructeur de préciser qu’Uber intégrera dans ce véhicule « ses propres systèmes de conduite autonome », des technologies que la marque suédoise « utilisera dans le cadre de sa stratégie de conduite autonome, qui prévoit la conduite 100 % autonome ».

Cette annonce fait écho à celle de Ford. En effet, le constructeur américain a annoncé son intention de disposer de sa propre flotte de véhicules autonomes en 2021.