Volkswagen Arteon : vaisseau amiral

Avec sa grande et luxueuse Arteon, Volkswagen cherche à se hisser encore plus haut qu’avec sa Passat, et avance un certain nombre d’arguments à la clé.

- Magazine N°232
2570
Volkswagen Arteon

L’Arteon reprend l’excellente plate-forme MQB des Golf, Tiguan et Passat, mais adopte un empattement allongé de 5 cm par rapport à cette dernière, une longueur totale de 4,86 m (+ 9 cm), une largeur confortable de 1,87 m (+ 4 cm), pour seulement 1,43 m de hauteur. Son style imposant et sa ligne toute en fluidité mais aussi en force, sa face arrière large et posée la rapprochent sans aucune hésitation du segment dont elle se revendique : celui des A5 Sportback ou des Série 4.

Pourtant, son profil, avec son coup de gouge qui débute sur l’aile avant et ce petit logo chromé inséré dans les portes avant, fait penser à la Renault Talisman berline. Cette dernière partage d’ailleurs le même encombrement et la même carrosserie de fausse berline coupé 4 portes mais avec un large hayon et vrai coffre modulable. C’est donc plutôt à la française qu’il faudrait comparer cette descendance de la Passat CC, ou encore à sa cousine Skoda Superb qui a inauguré la première cette plate-forme allongée ‒ elle mesure exactement la même longueur.Volkswagen Arteon profil

Une berline statutaire

Thierry Sybord, le patron de VW France, n’en tient pas moins à positionner ce vaisseau amiral « au niveau des premium luxe allemands mais à un prix inférieur de 10 %, avec BMW en ligne de mire. » Objectif : mieux toucher professionnels et gestionnaires de flotte, « soit près de 80 % des ventes dans l’Hexagone sur un total de 2 000 immatriculations l’an prochain. »

Rien à redire sur la qualité de fabrication, le soin dans le choix des matériaux et le design de l’habitacle : Volkswagen a placé la barre au niveau du premium luxe, celui du cousin Audi. L’équipement de série en confort, en aides à la conduite et en sécurité se fait pléthorique dès l’accès à la gamme. La finition Elegance (+ 4 380 euros TTC) ajoute principalement la sellerie cuir et alcantara essayée ici, largement suffisante pour une conduite reposée lors de voyages au long cours.Volkswagen Arteon interieur

Une des grandes qualités de cette plate-forme MQB : assurer un agrément de conduite et un confort de roulage de haut niveau – celui du segment supérieur – tant la filtration des trains roulants se montre parfaite, tout comme la douceur et la précision du train avant et de la direction. Sur mauvaises routes, les occupants sont préservés des chocs et vibrations alors que la tenue de cap demeure imperturbable par l’absence de prise de roulis. Précisons que le modèle essayé s’équipait en option de la suspension adaptative.

Enfin, le 2.0 TDI de 150 ch avec sa boîte DSG7 procure puissance, souplesse et sobriété comme à l’habitude. En conduite plutôt sportive, nous sommes resté autour des 7,0 l/100 km, ce qui est très bien. Comptez à partir de 46 680 euros TTC pour la version Elegance 2.0 TDI 150 ch DSG7.

VW Arteon élégance 2.0 TDI 150 ch DSG7

Moteur (cm3) 1 968
Puissance/couple (ch/Nm) 150/340
Conso. mixte (kWh/100 km) 4,5
Émissions de CO2 (g/km) 116
Vitesse maxi (km/h) 220
0 à 100 km/h (s) 9,1
Poids à vide (kg) 1 643
Charge utile (kg) 527
Coffre (l) 563/1 557
L x l x H (mm) 4 862 x 1 871 x 1 427
À partir de (€ TTC) 46 680

 

VALEURS FUTURES

VW Arteon 2.0 TDI 150 BMT DSG7 Élégance

Énergie Diesel
Boîte de vitesses Séquentielle
Carrosserie Berline
Cylindrée (cm3) 1 968
CO2 g/km 116
Ch din 150
Prix neuf TTC (€) 46 680
Mois 42
Km total 100 000
Valeur reprise TTC (€) 20 223
Valeur reprise 43,3 %
Valeur vente TTC (€) 23 378
Valeur vente 50,1 %
Source : Forecast Autovista, septembre 2017.

Notre avis

PLUS
Prestations globales à la hauteur • TDI 150 ch suffisant et sobre • Prix compétitifs


MOINS
Segment très concurrentiel • Garde au toit limitée pour les grands gabarits • Encombrement total