Volkswagen aurait aussi triché avec les émissions de CO2

Déjà empêtré dans l’affaire des diesels truqués, Volkswagen a avoué avoir constaté des irrégularités de détermination des niveaux de CO2 de ses modèles lors de leur homologation.

524
Volkswagen aurait aussi triché avec les émissions de CO2

MàJ du 9/11 : Dans un communiqué, le constructeur allemand a spécifié « qu’il s’engageait à prendre à sa charge les éventuelles conséquences fiscales dont pourraient avoir à souffrir les propriétaires de ces véhicules ».

***********************

Le feuilleton Volkswagen prendra-t-il fin un jour ? Alors même que le constructeur est englué dans l’affaire des diesels truqués, il a annoncé, le 3 novembre, « que les niveaux de CO2 et donc les chiffres de consommation de carburant de certains modèles avaient été fixés à un niveau trop bas pendant le processus d’homologation des émissions de CO2 ».

Cette nouvelle affaire concernerait en tout 800 000 véhicules du groupe Volkswagen, « dont une grande majorité de diesels », a-t-il été spécifié. Pour Matthias Müller, le PDG du constructeur : « Il s’agit d’un processus douloureux, mais c’est notre seul alternative. Pour nous, la seule chose qui compte, c’est la vérité. C’est la base pour le réalignement fondamental dont Volkswagen a besoin ».

Si le groupe de Wolfsburg a précisé que la sécurité des véhicules « n’est en aucun cas compromise », il a expliqué « qu’une évaluation fiable de l’ampleur de ces irrégularités n’est pas encore possible » et « qu’une première estimation chiffre les risques économiques à environ 2 milliards d’euros ».

PARTAGER SUR