Volkswagen propose un nouveau service d’autopartage

Volkswagen veut compléter son offre de mobilité avec un service d’autopartage. Il sera disponible à partir de 2019 en Allemagne et 2020 dans les grandes villes du monde.

1032
Volkswagen We autopartage
Le constructeur allemand fait évoluer © Volkswagen

Volkswagen complète l’offre de sa plate-forme de services de mobilité WE à destination des particuliers. Le constructeur allemand veut désormais proposer des véhicules à la demande : « Nous sommes convaincus que le potentiel du marché de l’autopartage n’a pas encore été pleinement exploité. Nous avons donc décidé d’entrer dans ce marché avec un concept global qui regroupe tous les besoins de mobilité, depuis le petit trajet de quelques minutes jusqu’aux longs voyages de vacances », a assuré Jürgen Stackmann, membre du directoire de la marque Volkswagen en charge des ventes. La flotte comportera des voitures en autopartage mais aussi d’autres types de véhicules partagés dits de « micro-mobilité », comme l’I.D.Cityskater et l’I.D. Streetmate.

Le service sera disponible dès 2019 en Allemagne, puis en 2020 dans les grandes villes d’Europe, d’Asie et d’Amérique. Cette initiative ne se limite pas à une volonté de percer sur le marché de la mobilité, mais aussi de rénover l’image de la marque après le Dieselgate qui mine encore sa réputation. « Notre flotte de véhicules à la demande sera entièrement constituée de voitures électriques, et fournira donc une mobilité sans émission et durable », a affirmé Jürgen Stackmann.

Ces services de véhicules à la demande compléteront les offres de la société MOIA, filiale de Volkswagen centrée sur le covoiturage et de partage qui a récemment présenté un modèle de navette électrique.

PARTAGER SUR