Volkswagen et Bosch : rapprochement stratégique autour des batteries

Dans le cadre d’un accord, Volkswagen et Bosch pourraient devenir ensemble un fournisseur mondial de solutions pour la production de batteries de véhicules électriques.
1795
Volkswagen Bosch batteries
Système de chargement et de déchargement automatisé pour le transport des batteries destinées aux Volkswagen ID.3 et ID.4

Le 19 janvier 2022, les groupes Volkswagen et Bosch ont signé un protocole d’accord ambitieux autour des batteries. Un accord qui dépasse de loin leur coopération actuelle sur les véhicules. L’objectif : devenir ensemble un fournisseur européen de poids pour l’ensemble des processus et des composants nécessaires à la production à grande échelle de cellules et de systèmes de batterie pour véhicules électriques. Une entité commune pourrait être créée d’ici fin 2022.

Volkswagen et Bosch apporteront ainsi aux fabricants de batteries des systèmes intégrés de production ainsi qu’une assistance au déploiement et à la maintenance, le tout dans une approche locale. Une manière pour les deux partenaires de prendre les devants dans le secteur stratégique des batteries, mais aussi de se positionner en amont de la chaîne de valeur.

Un marché des batteries en plein essor

La production de batteries en Europe devrait monter en puissance ces prochaines années avec une demande croissante du marché. De nombreuses entreprises prévoient ainsi de construire des usines de cellules, pour une capacité annuelle totale d’environ 700 GWh d’ici 2030. Volkswagen a déjà prévu d’en construire six à cette échéance, avec l’intention de devenir un leader mondial de l’électromobilité. Dans le cadre de ce nouveau partenariat, le constructeur apportera son expertise dans le domaine des cellules de batterie, et Bosch son savoir-faire en matière d’automatisation des usines et d’intégration des systèmes.

Volkswagen et Bosch à la charge pour les batteries

« L’Europe a la possibilité unique de devenir la locomotive mondiale de la production de batteries dans les années à venir, a déclaré Thomas Schmall, membre du directoire du groupe Volkswagen. La demande ne cesse de croître à tous les niveaux de la production de batteries, y compris pour l’équipement des nouvelles gigafactories. L’ambition de créer une chaîne d’approvisionnement européenne entièrement localisée pour une électro-mobilité ʺmade in Europeʺ est une opportunité rare dans l’histoire de l’industrie. »

De son côté, Rolf Najork, membre du directoire du groupe Robert Bosch, a ajouté : « En collaboration avec Volkswagen, nous cherchons à industrialiser les processus de production des cellules de batterie avec des équipements standardisés. Nous sommes particulièrement bien placés pour cela : Bosch est non seulement le plus grand fournisseur automobile au monde, mais également un fournisseur majeur d’équipements pour usines. L’industrie européenne pourrait devenir un moteur technologique de la transformation écologique de l’économie. »