Volkswagen et BP coopèrent pour déployer des bornes de recharge rapide en Europe

Volkswagen Group et BP ont signé un partenariat pour déployer un réseau de bornes de recharge rapide, accessible au public en Europe à l’horizon 2024.
1513
Volkswagen BP recharge
© Apiguide / Shutterstock

Volkswagen et BP associés pour la recharge. Dans le détail, le pétrolier britannique se charge d’installer des chargeurs mobiles produits par le constructeur automobile allemand dans son réseau de stations-service. Un réseau qui a d’ailleurs déjà commencé à s’équiper en bornes de recharge. Cet accord de partenariat entre Volkswagen Group et BP a déjà porté ses fruits. Les deux partenaires ont ainsi récemment implanté une première station de recharge ouverte au public à Düsseldorf, en Allemagne.

L’objectif de Volkswagen et BP : dynamiser le développement de l’électrique en accélérant l’implantation de la recharge rapide en Europe. Cette première étape va permettre d’installer 4 000 points de charge supplémentaires dans les stations-service Aral du groupe BP en Allemagne et dans les stations-services BP au Royaume-Uni d’ici deux ans.

Un déploiement rapide des bornes de recharge

Volkswagen BP
Bernard Looney (BP) et Herbert Diess (Volkswagen) inaugurent la première station de recharge rapide BP-Arval à Düsseldorf.

« Nous allons pouvoir déployer des milliers de stations de recharge en un temps record. Le développement rapide du réseau de recharge est un élément essentiel pour l’émergence de l’électromobilité », indique Thomas Schmall, membre du directoire de Volkswagen Group et directeur général de Volkswagen Group Component. Et d’ajouter : « Nos bornes flexibles et novatrices de recharge constituent une solution optimale, car le coût et le temps d’installation sont optimisés. » Même constat pour Emma Delaney, directrice customers & products chez BP : « Les chargeurs flexibles avec système de stockage sur batterie vont permettre d’accélérer le déploiement du réseau de recharge rapide de BP dans nos stations implantées en Europe. »

En effet, les chargeurs Flexpole, à la capacité de recharge pouvant atteindre 150 kW, peuvent s’installer pratiquement partout. Et ce, même si aucune infrastructure de recharge n’est encore disponible. Lorsque la station est raccordée au réseau électrique basse tension, elle devient un point de recharge permanent sans coût ni intervention technique supplémentaire.

Des sites intégrés au système de navigation

Les points de recharge s’intégreront aux itinéraires des systèmes de navigation des modèles Volkswagen, Seat et Skoda. Ce sera aussi le cas de l’application de recharge Volkswagen, Elli. Le système permettra aux conducteurs de trouver facilement des bornes de recharge sur leur itinéraire. Ces conducteurs pourront ainsi utiliser les nouveaux chargeurs sur le réseau BP pulse et Aral pulse. Et aussi souscrire au programme de fidélité du réseau BP-Aral. Enfin, ils bénéficieront d’un accès aux différents services mis à disposition dans les stations-service (collations, boissons, toilettes).

Une étape vers l’électrification pour Volkswagen et BP

« Ce partenariat constitue une étape décisive dans la transition vers l’électrification du transport en Europe », indique Bernard Looney, directeur général de BP. Le groupe vise en effet la neutralité carbone à l’horizon 2050. D’où l’objectif : de développer un réseau de bornes accessible au public d’ici 2030, soit plus de 100 000 points de recharge au total. Même ambition chez Volkswagen Group. Le constructeur souhaite réaliser 70 % de ventes envéhicules électriques à l’horizon 2030. Avec, comme BP, la neutralité carbone en ligne de mire d’ici 2050.
Pour l’heure, le partenariat entre Volkswagen et BP prévoit de déployer au total 8 000 nouveaux points de recharge en Allemagne, au Royaume-Uni et dans d’autres pays européens d’ici à fin 2024.