Publi-Communiqué

Volkswagen – Sur le chemin de l’électromobilité

e-up!, ID.3, ID.4, ID.5 et ID.BUZZ : en pointe sur l’électromobilité avec ces cinq modèles, Volkswagen s’appuie également sur un large panel de technologies pour répondre à tous les usages. Avec, d’ici à 2050, la neutralité carbone en ligne de mire.
363
Volkswagen ID.5 GTX et Volkswagen ID.5
Volkswagen ID.5 GTX et Volkswagen ID.5

Si l’électromobilité s’invite dans toutes les conversations, Volkswagen ne se contente pas d’en parler et le constructeur est déjà passé à l’action. Dès 2021, la marque a vendu 369 000 véhicules électrifiés à travers le monde, soit une progression de 73 % en douze mois. D’ici 2025, Volkswagen aura investi 16 milliards d’euros dans l’électromobilité. Pour les ingénieurs et l’ensemble des collaborateurs du constructeur, l’électrification constitue bel et bien une colonne vertébrale qui structure les développements en cours. Avec un objectif pour 2050 : atteindre la neutralité carbone dans le cadre de la stratégie Way to Zero.

Cinq véhicules électriques

D’ores et déjà, Volkswagen est capable d’aligner cinq véhicules électriques de grande diffusion. Dernière nouveauté en date, l’ID.5 concentre tout le savoir-faire du constructeur allemand en la matière. Ce premier SUV coupé de la marque possède en effet un aérodynamisme exceptionnel, avec un coefficient de traînée de seulement 0,26. L’énergie ainsi économisée permet d’atteindre jusqu’à 533 km d’autonomie (WLTP).

S’il arbore des lignes dynamiques et étirées, l’ID.5 n’en conserve pas moins une habitabilité optimale digne des véhicules du segment supérieur. La puissance de la chaîne de propulsion s’établit à 204 ch dans sa version la plus musclée. La finition haut de gamme ID.5 GTX porte cette capacité à 299 ch. Avec l’ID.5, Volkswagen investit le territoire des SUV coupés et répond avec encore davantage de précision aux exigences des car policies.

Des autonomies étendues

Première automobile électrique de Volkswagen à avoir roulé dans les rues sans émettre d’émissions, l’e-up! a ouvert la voie. Urbaine et branchée, cette citadine 100 % électrique ouvre au plus grand nombre l’accès à l’électromobilité grâce à un TCO particulièrement compétitif. Avec ses 260 km d’autonomie (WLTP), elle peut parcourir, sans recharge, la quasi-totalité des trajets domicile-travail de la semaine. De son côté, l’ID.3 s’inscrit dans le segment des berlines compactes. Après avoir reçu de nombreux prix en 2021, la première automobile de la gamme ID. est devenue un best-seller international. Avec son système inédit de batterie haute tension, son autonomie peut atteindre jusqu’à 556 km (WLTP). L’ID.3 est disponible avec deux capacités de batterie, pour une puissance de 204 ch. Au cours de sa première année de commercialisation, l’ID.3 s’est vendue à 144 000 exemplaires en Europe et s’est hissée aux premiers rangs des voitures électriques les plus diffusées sur le continent.

Olivier Dupont

Premier SUV de Volkswagen à avoir été développé sur la plate-forme modulaire électrique (MEB), l’ID.4 a reçu un accueil triomphal et a été élu « World Car of the Year 2021 » par un jury de 90 journalistes venus de 24 pays. Positionné sur le segment très convoité des SUV compacts, ce nouveau modèle électrique se décline en quatre puissances de 148, 174, 204 et 299 ch, avec une autonomie maximale de 531 km (WLTP). Grâce à son architecture, l’ID.4 offre des espaces intérieurs comparables à ceux de la catégorie supérieure. Généreusement équipé, le SUV de Volkswagen bénéficie d’une mise à jour en temps réel « over the air ». Dans son portefeuille, le constructeur mise aussi sur l’ID.BUZZ, héritier zéro émission du légendaire Combi.

Avec son très large panel de véhicules électriques, thermiques ou bien encore hybrides rechargeables, « la marque Volkswagen dispose d’une multitude de technologies et de véhicules pour répondre précisément aux usages, à un coût économique et environnemental limité », conclut Olivier Dupont, chef du service des ventes aux entreprises de Volkswagen en France.

PARTAGER SUR