Volkswagen Crafter propulsion et 4Motion : une gamme au complet

Après la version traction déjà disponible, le Volkswagen Crafter se décline désormais en versions propulsion et 4x4 4Motion.

- Magazine N°238
3956
Volkswagen Crafter propulsion 4Motion

Les modèles propulsion du Volkswagen Crafter sont proposés en roues arrière simples ou jumelées. Et ces modèles s’enrichissent de versions « lourdes » avec un PTAC maxi jusqu’à 5,5 t, en plus des 3,5 et 4 t. Les Crafter 4Motion offrent deux PTAC : 3 ou 4 t.

Le 2.0 l TDi partagé

Les Crafter propulsion et 4Motion reposent sur deux empattements : 3 640 et 4 490 mm. Le fourgon aligne trois longueurs : L3 (5 986 mm), L4 (6 836) et L5 (7,391), et trois hauteurs de toit (H2, H3 et H4). Ces fourgons offrent un volume utile inférieur de 0,6 m3 à celui des équivalents traction, du fait du plancher surélevé pour implanter la transmission vers les roues arrière. Le Crafter châssis existe en simple (L3, L4, L5) ou double cabine (L3 et L4). Ces versions adoptent le même bloc moteur que les tractions, le 2.0 l TDi en 102, 122, 140 et 177 ch, associé en série à une boîte mécanique à 6 rapports. Une boîte automatique à 8 rapports est commercialisée en option, y compris sur les Crafter 4Motion. Mais certaines association moteur-boîte-transmission sont incompatibles, comme le petit 102 ch et la transmission 4Motion.

Ces versions propulsion et 4Motion reprennent la cabine des versions tractions (voir notre essai). L’habitacle se fait moderne et plaisant, avec de nombreux rangements disséminés un peu partout, et de très nombreux équipements de confort et de sécurité, parfois inédits sur des utilitaires : limiteur-régulateur de vitesse, freinage anticollisions multiples (pour éviter les sur-accidents), freinage automatique d’urgence en ville, avertisseur d’angle mort, aide au maintien en ligne en cas de coup de vent, aide aux manœuvres pour les remorques, etc.

Agrément de conduite

L’agrément de conduite de ces Crafter propulsion ou 4×4 est très élevé et le confort identique, ou presque, à celui des tractions. Ces derniers se montrent cependant un peu moins bruyants sur route, des bruits de transmission pouvant remonter sur les propulsions et 4×4.

Le Crafter fourgon propulsion s’affiche à partir de 35 800 euros HT ; le fourgon 4Motion à partir de 31 900 euros ; le châssis cabine simple traction à partir de 27 400 euros ; le châssis cabine double traction à partir de 30 400 euros. Et des versions carrossées clé en mains (benne, caisse grand volume et plateau ridelles) sont au programme.

Le Crafter 4Motion en mode Haldex

Les Crafter 4×4 reçoivent une transmission intégrale 4Motion avec un système Haldex de dernière génération. Un système élaboré à partir de la version traction : un arbre de transmission est ajouté et permet au système Haldex, situé sur le train arrière, de recevoir le couple en cas de perte de motricité des roues avant. La répartition du couple varie de 0 à 100 % sur les deux trains, avec à la clé des économies de carburant, le Crafter 4×4 se comportant comme un véhicule traction avant lorsque la motricité est bonne. À la moindre perte de motricité, le train arrière s’enclenche instantanément grâce à la précharge du système Haldex.

Notre avis

PLUS
Nombreuses versions ● Performances 4×4


MOINS
Moins bonne insonorisation ● Détails de finition

PARTAGER SUR