Volkswagen dévoile le châssis des modèles électriques ID

Volkswagen vient de présenter le châssis sur lequel seront basés les modèles électriques de la famille ID.

2548
Volkswagen châssis ID

Volkswagen en dit plus sur le châssis de sa nouvelle gamme de modèles électriques ID. Conçu dès l’origine pour la propulsion électrique, celui-ci constitue l’une des pierres angulaires de la stratégie du constructeur pour démocratiser le véhicule électrique.

La plate-forme modulaire pour véhicules électriques dite MEB, sur laquelle est basé le châssis ID, servira de matrice technique pour tous les modèles de la gamme ID de Volkswagen, mais aussi pour les autres marques du groupe : Audi, Seat, Skoda et Volkswagen Véhicules Utilitaires (voir à ce propos le compte rendu du dernier salon de Hanovre). Grâce à elle, le groupe Volkswagen va pouvoir optimiser les coûts de production de ses modèles électriques, de la même manière que par le passé lorsque le groupe avait lancé sa politique de plates-formes communes, citée depuis en exemple dans l’industrie automobile.

Une plate-forme plus flexible que jamais

Avec cette nouvelle plate-forme MEB, le design et l’architecture des véhicules seront plus flexibles que jamais, annonce Volkswagen, et ce afin de couvrir tous les segments de véhicules : berlines, SUV, vans, etc. Sur le châssis de la famille ID, le moteur électrique est intégré à l’essieu arrière, tandis que la batterie est placée dans le plancher du véhicule. De quoi assurer une répartition optimale des masses, gage d’un bon comportement dynamique. L’empattement long et les portes-à-faux courts permettent également d’optimiser le volume habitable et d’offrir aux passagers un espace et un confort accrus.

Le premier modèle de la gamme ID sera commercialisé en 2020. Il s’agira d’une berline compacte quatre portes, dont le prix avoisinera celui d’une Golf. Son autonomie pourra atteindre jusqu’à 550 km selon les versions.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter