Publi-Communiqué

Électromobilité Volkswagen – Des investissements pour une mobilité vertueuse

Volkswagen bouleverse son modèle économique pour électrifier ses gammes et atteindre la neutralité carbone au plus tard d’ici 2050. Pour tenir ces objectifs ambitieux, les investissements sont au rendez-vous.
1970
Nouvelles Volkswagen Golf GTE, Golf 1.5 eTSI et Golf eHybrid
Nouvelles Volkswagen Golf GTE, Golf 1.5 eTSI et Golf eHybrid

Déjà très volontaire, le plan d’électrification de la gamme Volkswagen a été renforcé avec de nouveaux objectifs en matière de neutralité carbone. À terme, Volkswagen vise l’électrification complète de ses nouveaux véhicules. D’ici à 2030 au plus tard, 70 % des modèles vendus en Europe rouleront à l’électrique, soit 1 million d’unités. Grâce à ces volumes, le constructeur dépassera largement les exigences du Pacte Vert de l’Europe. Dans cet objectif, d’ici à 2025, Volkswagen investira 16 milliards d’euros dans l’électromobilité, l’hybridation et la digitalisation.

Des gammes électrifiées

En Amérique du Nord et en Chine et toujours à l’horizon de 2030, plus de la moitié des véhicules vendus par la marque fonctionneront à l’électrique. Et dans le cadre de ce plan de marche, Volkswagen va lancer au moins un nouveau véhicule électrique chaque année.

La gamme ID. compte déjà trois modèles et va s’étoffer fortement à l’avenir. Leurs batteries sont fabriquées à Brunswick en Allemagne, dans une usine spécialisée. Sa superficie équivaut à neuf terrains de football pour une capacité de production de 500 000 batteries par an. Volkswagen dispose aussi de sites de production de batteries à Foshan et Anting en Chine, auxquels s’ajouteront Chattanooga aux États-Unis et Mlada Boleslav en République Tchèque dans les mois à venir.

Les batteries des ID.3 et ID.4 vendues en Europe sont produites avec de l’électricité verte et tiennent ainsi la promesse d’une empreinte neutre en carbone pour les véhicules électriques proposés aux acheteurs européens. En fin de vie, les accumulateurs sont soit réutilisés, soit recyclés. À Salzgitter en Allemagne, une usine pilote est déjà en service pour les récupérer.

Parallèlement, Volkswagen multiplie les modèles hybrides et hybrides rechargeables dont la gamme est présentée dans ces pages. Mais au-delà des véhicules, la stratégie de Volkswagen embrasse tous ses domaines d’intervention et le constructeur entend bien atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 au plus tard. Une étape intermédiaire vient d’être fixée avec la réduction de 40 % des émissions de CO2 par véhicule d’ici 2030, contre 30 % pour le groupe Volkswagen dans son ensemble.

Énergies renouvelables et neutralité carbone

Pour arriver à la neutralité carbone, le constructeur privilégie notamment l’énergie renouvelable pour alimenter ses véhicules électriques. Dans cette optique, des contrats ont été signés avec des fournisseurs d’énergie et de nombreux projets sont en cours comme la centrale solaire de 170 millions de kilowattheures par an de Tramm-Göthen, dans le Nord-Est de l’Allemagne, le plus grand projet solaire indépendant d’Outre-Rhin. Recharger un véhicule avec de l’électricité renouvelable diminue de près de moitié ses émissions face au même véhicule alimenté avec le mix énergétique standard de l’Union Européenne. Une mobilité vertueuse de bout en bout.


GOLF 8 eTSI, eHYBRID ET GTE : une palette hybride

Nouvelles Volkswagen Golf GTE, Golf 1.5 eTSI et Golf eHybrid
Nouvelles Volkswagen Golf GTE, Golf 1.5 eTSI et Golf eHybrid

Lancée en 2020, la nouvelle Golf offre cinq versions hybrides. Aux trois semi-hybrides s’ajoutent deux hybrides rechargeables. Ces dernières, les Golf eHybrid et Golf GTE, s’équipent d’une batterie externe lithium-ion rechargeable. Sa capacité énergétique nette de 10,4 kWh a été multipliée par deux par rapport à l’ancienne génération. Avec son bloc électrique couplé au moteur essence turbo, la Golf eHybrid développe 204 ch et peut rouler 71 km sur le seul mode électrique (combiné en WLTP). Particulièrement économique, elle consomme seulement entre 0,9 et 1,5 l/100 km en cycle mixte. Pour des usages plus sportifs, la Golf GTE est propulsée par deux moteurs d’une puissance totale de 245 ch, soit le niveau de la Golf GTI actuelle. Elle roule 64 km en mode électrique (WLTP). Commercialisés sous le nom de Golf eTSI, les modèles semi-hybrides reposent sur la nouvelle technologie de 48 V. La batterie et l’alterno-démarreur jouent le rôle d’un moteur électrique et accroissent le couple immédiatement au démarrage. L’économie de carburant atteint jusqu’à 0,4 l/100 km. La Golf eTSI est disponible en 110, 130 et 150 ch.


TIGUAN eHYBRID : un fer de lance

Tiguan-eHybrid
Tiguan-eHybrid

Le nouveau Tiguan eHybrid peut rouler jusqu’à 130 km/h en mode électrique pour une conduite sans émission locale. Cette motorisation fait figure d’étendard pour cette nouvelle génération du SUV le plus vendu en Europe. Avec ses 245 ch, ce grand crossover figure au cœur de la stratégie d’électrification de Volkswagen. Lorsque sa batterie est suffisamment chargée, il démarre systématiquement en mode électrique. Et lorsque les deux moteurs agissent ensemble, le bloc électrique vient en soutien de la mécanique thermique pour un plaisir de conduite renforcé. L’autonomie électrique atteint 50 km (WLTP).


PASSAT GTE : des batteries plus puissantes

Passat GTE
Passat GTE

La Passat GTE de dernière génération se distingue par la capacité renforcée de sa batterie. Le contenu énergétique augmente ainsi de 31 % par rapport à sa devancière et l’autonomie atteint 61 km en version SW et 63 km pour la berline (WLTP). Dans les mégapoles comme Berlin ou Paris, cette Passat GTE parcourt la plupart des distances en électrique, sans aucune émission. À plus de 130 km/h, le moteur électrique fournit un surcroît de puissance à cette Passat GTE dont la capacité totale atteint 218 ch.


ARTEON ET ARTEON SHOOTING BRAKE eHYBRID : Le Grand Tourisme s’électrifie

Volkswagen Arteon R Shooting Brake, Arteon eHybrid Elegance et Arteon Shooting Brake eHybrid R-Line
Volkswagen Arteon R Shooting Brake, Arteon eHybrid Elegance et Arteon Shooting Brake eHybrid R-Line

La berline Grand Touris-me de Volkswagen et sa déclinaison sportive sont devenues des références en matière de design. Apparus en fin d’année dernière, la nouvelle Arteon et l’Arteon Shooting Brake incarnent aussi l’avance technologique du constructeur avec, pour la première fois sur ces modèles, la conduite assistée jusqu’à 210 km/h. Les versions hybrides rechargeables affichent une puissance cumulée de 218 ch avec la possibilité de rouler en mode électrique pour les trajets du quotidien.


TOUAREG R eHYBRID : Un fleuron en mode hybride

Touareg R eHybrid
Touareg R eHybrid

Le Touareg R concentre tous les savoir-faire de Volkswagen. Ce SUV haut de gamme adopte la technologie hybride rechargeable avec une puissance de 462 ch. Une fois sa batterie rechargée, son autonomie couvre tous les besoins quotidiens. Comme toutes les versions du Touareg, la déclinaison R reçoit une transmission intégrale permanente 4MOTION. Grâce à ses capacités étendues, le Touareg R peut tracter des charges jusqu’à 3,5 t et ce, sur le seul mode électrique. Autre nouveauté, le Touareg R accueille la technologie Travel Assist grâce à laquelle il peut atteindre 250 km/h en conduite autonome, seul véhicule de la marque à réaliser cette prouesse à ce jour.

PARTAGER SUR