Volkswagen : le FAP adopté pour les moteurs essence

Le groupe allemand a annoncé le déploiement, dès 2017, de filtres à particules sur ses moteurs essence. D’ici 2022, 7 millions de véhicules seraient ainsi équipés.

1529
Volkswagen : le FAP adopté pour les moteurs essence

Bien décidé à tourner la page du DieselGate au plus vite, le groupe Volkswagen continue d’affiner sa stratégie à long terme. Quelques semaines après la présentation de son ambitieux plan pour la mobilité électrique, le constructeur allemand a annoncé la généralisation, dès 2017, des filtres à particules sur ses moteurs essence.

Ce dispositif, jusqu’ici réservé aux seuls blocs diesel, devrait permettre de réduire « jusqu’à 90 % les émissions des motorisations essence à injection directe », a spécifié le constructeur dans un communiqué.

Un déploiement progressif dès juin 2017

Dans le détail, le groupe VW ambitionne de déployer dès juin 2017 cette technologie avec le moteur 1.4 l TSI du nouveau VW Tiguan et le 2 l TFSI de l’Audi A5. Sur le long terme, cette généralisation du FAP essence pourrait concerner, d’ici 2022, 7 millions de véhicules du groupe.

PARTAGER SUR