Volkswagen et Ford alliés autour d’un nouveau véhicule électrique

Volkswagen élargit le partage de sa plate-forme électrique MEB avec Ford en ajoutant un futur petit SUV en plus d'un modèle déjà programmé pour 2023.
1228

Volkswagen a les idées larges et compte sur Ford pour amortir le plus vite possible ses investissements colossaux dans la propulsion électrique. Raison pour laquelle le constructeur allemand avait précédemment acté un premier accord de collaboration avec l’américain. Cet accord avait pour objectif de développer, sur sa fameuse plate-forme MEB, un futur crossover compact électrique badgé Ford. Il s’agit d’un « medium-size crossover » selon la terminologie du constructeur. Ce premier modèle entrera en fabrication dès 2023 dans l’usine Ford de Cologne. Le plan initial tablait sur un volume total de 600 000 unités avec cet unique modèle.

Volkswagen et Ford : une collaboration élargie

Mais les deux constructeurs viennent d’annoncer que leur coopération allait s’élargir à un « sport crossover ». Ce modèle électrique, toujours basé sur la plate-forme MEB, sera aussi fabriqué à Cologne en 2024. Ces deux véhicules compléteront la Ford Mustang Mach-E déjà connue et le futur petit SUV Puma électrique. Un véhicule qui fait l’objet d’un développement 100 % Ford dans son usine roumaine de Craïova en 2024. Ce sport crossover se rangera aux côtés des Puma thermiques et hybrides.

Au total, Ford compte donc doubler son volume de véhicules sur la base MEB (Modular Electic Toolkit chez l’américain). L’objectif : atteindre 1,2 million d’unités sur six ans. « Notre alliance stratégique avec Volkswagen est une composante essentielle de la volonté de Ford d’offrir une gamme de véhicules 100 % électriques spécifiques à la marque. Ces véhicules sont conçus pour répondre aux besoins de mobilité d’une Europe moderne luttant contre le changement climatique », précise Stuart Rowley, le président de Ford Europe.

Volkswagen, fournisseur de plates-formes

Pour Volkswagen, « l’élargissement de la collaboration avec Ford permettra de franchir un pas supplémentaire vers son objectif de devenir un fournisseur de plates-formes pour véhicules électriques. La plate-forme MEB peut être utilisée par différentes marques et différents constructeurs. Cette plate-forme sert déjà de base technologique à dix modèles électriques produits par cinq marques. Utilisée pour construire environ 300 000 unités en 2021, elle est l’une des principales plates-formes électriques au monde. » Précisons qu’à ce jour, les cinq marques sont celles du groupe Volkswagen. Avec Audi pour les Q4 e-tron, Skoda pour l’Enyaq iV, Cupra pour la Born, Volkswagen pour la gamme ID. et Volkswagen Utilitaires pour l’ID. Buzz Cargo.