Volkswagen Golf : toujours une longueur d’avance

Arrivée à mi-carrière, la Golf VII peaufine ses prestations en enrichissant sa dotation, notamment pour la sécurité, sans pour autant délaisser l’agrément.

- Magazine N°226
1996
Volkswagen Golf

En totalisant, en quatre décennies, la bagatelle de 33 millions d’unités écoulées à travers le monde, la Golf représente une composante immuable du paysage automobile. Ce parcours l’a vite promue au rang de référence parmi les compactes les plus populaires du marché, un statut qu’elle préserve au rythme de ses évolutions successives.

La dernière mise à jour concerne en priorité la sécurité avec l’apparition de dispositifs qui portent dorénavant à seize le nombre des assistants à la conduite de série ou en option. Un tel arsenal signe les prémices d’une future autonomie, tout en constituant une véritable assurance-vie. Citons seulement le régulateur de vitesse adaptatif (ACC), la détection d’obstacles piétons inclus (Front Assist), doublée du freinage d’urgence ou encore du maintien dans la file (Drive Assist). Sans oublier l’assistant de conduite dans les embouteillages, opérationnel jusqu’à 60 km/h (Traffic Jam Assist).

Cette débauche technologique se trouve complétée par une connectique dernier cri et par un écran tactile pouvant atteindre 9,2 pouces de diagonale, tout en se dotant de commandes gestuelles sur certaines versions. Enfin, la Golf adopte à son tour l’Active Info Display pour afficher carte et informations sur la navigation au centre d’une instrumentation numérique.

Pour le reste, en 3 comme 5 portes, la Golf VII demeure toujours aussi agréable que rassurante à fréquenter. Espace et aménagement intérieurs parfaitement calibrés, préférence est donnée à la fonctionnalité. Nombreux rangements et coffre de 380 l parachèvent une formulation convaincante. Quant au restylage, il se manifeste par les feux et la signature LED.

L’essence s’impose

La part du diesel s’amenuisant dans les commandes, ce sont les motorisations essence qui font l’actualité avec une refonte des propositions. Pas de changement donc pour le diesel, sinon l’apparition au catalogue d’une boîte robotisée désormais à 7 rapports pour en accroître l’agrément. Un 1.6 TDI de 90 ch et 106 g assure toujours l’entrée de gamme à partir de 24 970 euros TTC en Trendline Business. La Golf SW (1 000 euros de plus qu’une 5 portes) bénéficie de l’ensemble de ces évolutions.

Notre avis

PLUS
Homogénéité de l’ensemble • Technologie embarquée


MOINS
Évolution à la marge • Coût des nombreuses options

VW Golf 5 portes 1.6 TDI 115 Confortline Business
Moteur (cm3) 1 598
Puissance/couple (ch/Nm) 115/250
Conso. mixte (l/100 km) 4,1
Émissions de CO2 (g/km) 106
Vitesse maxi (km/h) 198
0 à 100 km/h (s) 10,2
Poids à vide (kg) 1 248
Charge utile (kg) 592
Coffre (l) 380/1 270
L x l x H (m) 4 258 x 1 790 x 1 492
À partir de (€ TTC) 28 590

 

Valeurs futures
VW Golf 1.6 TDI 115 BlueMotion Technology FAP Business Confortline
Énergie Diesel
Boîte de vitesses Manuelle
Carrosserie Berline
Cylindrée (cm3) 1 598
CO2 g/km 106
Ch din 115
Prix neuf TTC (€) 28 590
Mois 42
Km total 100 000
Valeur reprise TTC (€) n. d.
Valeur reprise n. d.
Valeur vente TTC (€) n. d.
Valeur vente n. d.
Source : Forecast Autovista, février 2017.
PARTAGER SUR