Genève 2018 : Volkswagen I.D. Vizzion, le quatrième élément

Quatrième déclinaison du programme I.D. 100 % électrique, la Volkswagen I.D. Vizzion sera une grande berline haut de gamme, inaugurant aussi pour le constructeur la conduite autonome de niveau 5, sans volant.

1459
Volkswagen I.D. Vizzion

Volkswagen étoffe sa gamme I.D. Après la 5 portes I.D. de la taille de la Golf dévoilée il y a deux ans et prévue pour 2020, le Combi monospace revisité I.D. Buzz (voir notre brève) et le SUV compact I.D. Crozz l’année dernière (voir la brève). C’est donc au tour de cette grande berline électrique I.D. Vizzion d’occuper le stand Volkswagen de Genève. La première impression est souvent la bonne sur un salon et cette berline au design sage et classique fait immédiatement penser à une Tesla… mise au goût du jour européen.

650 km d’autonomie pour l’I.D. Vizzion

Dans ses 5,16 m de longueur pour 1,95 m de largeur et 1,51 m de hauteur (coffre de 565 l), cette I.D. Vizzion en impose. Pour son architecture électrique, elle repose bien entendu sur la plate-forme MEB commune au groupe Volkswagen. La batterie se loge logiquement dans le plancher entre les deux essieux : celui de l’avant accueille un moteur électrique de 75 kW, celui à l’arrière un second plus puissant de 150 kW. Volkswagen prévoit une puissance de la batterie de 111 kWh avec une recharge rapide par induction. Et le constructeur annonce une autonomie de 650 km pour une commercialisation en 2022. En revanche, il faudra attendre 2030 pour accéder à la conduite autonome avec pilotage automatique de niveau 5, c’est-à-dire dans le volant.

Volkswagen I.D. Vizzion

PARTAGER SUR