Volkswagen lance un incubateur de start-up dédié aux mobilités innovantes

Six start-up viennent d’intégrer le nouvel incubateur de Volkswagen. L’objectif : développer des solutions de mobilité basées sur les données de circulation en moins de six mois.

3124
Volkswagen incubateur start-up
(c) Volkswagen

Toutes spécialisées en big data, les start-up disposeront de six mois pour mettre au point des produits ou des services utilisant les données des flux de circulation en zone urbaine et prêts à être commercialisés. Les équipes seront installées sur deux étages dans l’« Usine de Verre » de Volkswagen, à Dresde, près de la zone d’assemblage de la e-Golf. Les premiers résultats sont attendus dans trois mois et conditionneront l’accès à la fin du programme et la commercialisation des solutions développées.

Une aide de 15 000 euros

Chaque start-up disposera de 15 000 euros versés par Volkswagen Saxe, ainsi que de l’aide financière de la ville de Dresde. La capitale de la Saxe mettra également des appartements à disposition des participants au programme. Ces derniers bénéficieront aussi d’un accompagnement par des experts en mobilité de Volkswagen et de son service Ideation Hub, mais aussi du « SpinLab – The HHL Accelerator », l’accélérateur de start-up de l’école de management de Leipzig.

Suite à cette première expérience, une seconde promotion de start-up intégrera l’incubateur au printemps 2018. À noter que le programme ne s’adresse qu’aux équipes d’étudiants ou de chercheurs souhaitant lancer des projets innovants.

Des start-up spécialisées en big data

    • CarlundCarla (Dresde) commercialise une plateforme d’auto-partage pour les entreprises incluant un service de gestion de parc. La start-up s’est pour l’instant spécialisée dans la location de véhicules utilitaires. Elle prévoit d’ouvrir son service aux particuliers.
    • Geospin (Fribourg) est issue du groupe de recherche sur les villes intelligentes de l’Université de Fribourg. Spécialisée en analyse géographique des données, la start-up veut utiliser les profils de navigation et de mouvement pour identifier les meilleurs sites où placer des bornes de recharge ou des solutions d’auto-partage.
    • Smart City System (Nuremberg) développe un système de localisation et de guidage vers les places de parking disponibles en temps réel. La société prévoit de mettre en place son service à Dresde, en numérisant les zones de stationnement existantes.
    • LoyalGo (Dortmund) déploie des bornes de recharge pour véhicules électriques financées par la publicité. Surmontées d’écrans numériques, ces « colonnes de recharge » diffusent les réclames des distributeurs locaux. La société veut désormais les implanter à Dresde.
    • Ekoio (Leipzig) a mis au point une solution télématique basée sur un cloud sécurisé. Elle a notamment développé un assistant de conduite intelligent qui s’active dès que le conducteur utilise son téléphone portable. Elle compte sur l’incubateur pour trouver des clients tests et commercialiser sa technologie.
    • Tretbox (Berlin) est spécialisée en solutions propres de livraisons de colis, en fin de parcours et en ville. Au sein de l’incubateur, elle va développer un prototype de tricycle de livraison électrique avec conteneur échangeable, doté à terme d’un dispositif de conduite automatique.