Volkswagen veut que sa nouvelle division améliore ses interfaces

515
Volkswagen Matthias Erb HUX
Matthias Erb, chargé du développement et de la stratégie de projets en Amérique du Nord et responsable de HUX © Volkswagen

Les interfaces des véhicules se dotent de plus en plus d’électronique. Ces systèmes permettent d’ajouter de nouvelles fonctionnalités ou de simplifier certaines actions. Cependant, l’abondance de ces équipements peut parfois perdre l’utilisateur. Dans cette optique, Volkswagen a annoncé le 9 avril le lancement d’une nouvelle division. Cette dernière, baptisée HUX pour « holistic user experience », aura pour but de rendre les interactions entre la voiture et son conducteur plus cohérentes. Elle doit également gérer les interactions entre les différentes étapes de la conception du véhicule afin que le produit fini s’intègre harmonieusement dans le monde numérique. Ce département a été mis entre les mains de Matthias Erb, un vétéran de Volkswagen. Il est actuellement chargé du développement et de la stratégie de projets en Amérique du Nord. La première gamme prise en charge par HUX sera celle de la voiture électrique I.D. Les autres modèles du catalogue entreront progressivement dans l’escarcelle de Matthias Erb.