Volkswagen Passat : le retour de la GTE

Légèrement restylée, la Passat de Volkswagen, reine du segment en entreprises en Europe, revient avec une hybridation rechargeable GTE plus puissante.

965
Volkswagen Passat Variant R-Line
Volkswagen Passat Variant R-Line

La Passat restylée a profondément revu ses motorisations pour affronter le WLTP et l’Euro 6d. Une bonne nouvelle pour les professionnels de la route qui avaient dû renoncer à sa version hybride rechargeable GTE depuis un an. Et cette nouvelle GTE mérite le détour avec une batterie qui gagne 31 % de puissance à 13 kWh contre 9,9 kWh auparavant, soit 55 km d’autonomie (WLTP) en break SW essayé ici. Si l’on compare avec l’ancienne version en cycle NEDC, le gain représente 20 km et cette nouvelle Passat GTE afficherait alors 70 km d’autonomie. Le moteur électrique de 115 ch n’est pas modifié, tout comme le 1.4 TSI de 156 ch ; les deux combinés développent au maximum 218 ch et 400 Nm de couple transmis aux roues avant avec la boîte double embrayage DSG6.

Volkswagen Passat GTE and Passat GTE VariantThermique et électrique

En revanche, les ingénieurs ont totalement repensé la gestion des modes électrique et thermique pour offrir une meilleure efficacité énergétique et un agrément de conduite supérieur. Ce que nous avons constaté lors des essais, d’abord dans la ville de Francfort où seul le moteur électrique a fonctionné sans temps morts ni signes de faiblesse énergétique : une « vraie » voiture électrique avec une autonomie réelle de 43 km. Puis le parcours empruntait l’autoroute où cette GTE a continué à rouler en 100 % électrique jusqu’à 130 km/h. Ensuite, le mode par défaut Hybrid a géré à merveille les transitions entre thermique et électrique sur les routes tourmentées mais rapides du Taunus, pour préserver la charge de la batterie ou venir en aide quand la puissance maximale est demandée.

Volkswagen Passat GTE Variant
Volkswagen Passat GTE Variant

Les modes Battery Hold et Battery Charge du précédent modèle, qui forçaient la recharge en produisant de l’électricité par le moteur thermique, sont heureusement abandonnés et ne subsistent que les modes E-Mode, GTE et Hybrid. Ce dernier est le plus judicieux : corrélé au GPS, il anticipe les portions de votre parcours entré dans la navigation dynamique afin d’opter pour le meilleur type de fonctionnement (électrique, thermique, hybride ou régénératif). Moyennant quoi, nous avons consommé 5,9 l/100 km tous parcours confondus, à une allure moyenne élevée digne des habitudes allemandes.

Les prix restent cependant à la hauteur, soit 50 200 euros TTC pour la berline et 51 350 euros pour le break. Une restriction : le chargeur embarqué est toujours limité à 2,3 ou 3,6 kW en option pour une wallbox en courant alternatif, soit une charge en 5 h 30 ou 4 h 30.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter

PLUS
Nouvelle puissance de batterie ● Meilleure gestion électronique des modes GTE ● Agrément de conduite


MOINS
Capacité du coffre et modularité réduites en SW ● Consommation réelle en hausse (5,9 l contre 5,3 l auparavant) ● Chargeur embarqué trop faible

Volkswagen Passat GTE break SW
Moteur essence (cm3) 1 395
Puissance/couple (ch/Nm) 156/250
Moteur électrique (ch/Nm) 115/330
Puissance combinée maxi (ch/Nm) 218/400
Transmission/boîte Roues AV/DSG6
Conso. mixte (l/100 km)
Émissions de CO2 (g/km) 49
Autonomie 100 % électrique (km) 55
Vitesse maxi (km/h) 222
0 à 100 km/h (s) 7,6
Poids à vide (kg) 1 660
Charge utile (kg) 590
Coffre (l) 483/1 613
L x l x h (mm) 4 767 x 1 832 x 1 477
À partir de (€ TTC) 51 350