Volkswagen présente un prototype de robot de charge mobile

Le groupe Volkswagen vient de dévoiler un prototype de robot de charge mobile pour véhicules électriques, à destination des parkings multiniveaux et souterrains, ce qui évite l’installation d’infrastructures individuelles.

1814
Volkswagen Robot de charge mobile
© Groupe Volkswagen

Le prototype, développé par l’unité Volkswagen Group Components, se compose d’une part d’un robot autonome et d’autre part de dispositifs mobiles de stockage d’énergie appelés « wagons-batteries ». En pratique, le conducteur pourra se garer sur n’importe quelle place libre et activer le robot via une application smartphone ou un dispositif de communication véhicule-infrastructure (V2X). Le robot apporte alors un wagon-batterie jusqu’au véhicule et les connecte pour démarrer la recharge.

« Le dispositif de stockage d’énergie mobile reste auprès du véhicule pendant tout le processus de charge, tandis que le robot repart s’occuper d’autres véhicules. Une fois que l’opération de charge est terminée, le robot vient rechercher le dispositif de stockage d’énergie et le ramène jusqu’à la station de charge, détaille Volkswagen. De l’ouverture du volet de la prise jusqu’au branchement, puis au débranchement, l’intégralité du processus de charge se déroule sans intervention humaine. »

Chaque wagon-batterie dispose d’une capacité maximale d’environ 25 kWh d’énergie et délivre une charge rapide en courant continu jusqu’à 50 kW par véhicule. Le robot s’équipe quant à lui d’un ensemble de caméras, de scanners laser et de capteurs à ultrasons lui permettant de circuler en autonomie dans le parking en détectant et réagissant aux obstacles. Volkswagen précise qu’un même robot peut déplacer plusieurs wagons-batteries simultanément, et que plusieurs robots peuvent être déployés dans un même parking, permettant de multiplier le nombre de véhicules pris en charge.

« Le robot de charge mobile marque une véritable révolution pour la charge des véhicules dans les parkings multiniveaux, les places de stationnement et les parkings souterrains, puisque nous amenons l’infrastructure de charge jusqu’au véhicule et non l’inverse, estime Mark Moller, directeur du développement chez Volkswagen Group Components. Avec ce système, il est possible d’électrifier pratiquement tous les parkings sans utiliser d’infrastructures individuelles complexes. » À la clé : une réduction des travaux de construction et des coûts d’assemblage. Cependant, aucune date de mise sur le marché n’a été fixée.

PARTAGER SUR