Volkswagen T-Roc : de sérieux arguments

Le Volkswagen T-Roc arrive en retard, mais avec des atouts indéniables, sur le segment convoité et encombré des SUV urbains. Et se place d’emblée en haut de la catégorie.

3525
Volkswagen T-Roc

Dévoilé dans le cadre de la Villa Erba sur les rives du lac de Côme ce 23 août, le Volkswagen T-Roc constitue une belle surprise. Même s’il aura fallu attendre près de quatre ans pour le voir venir contrer le Renault Captur. Du coup, ce T-Roc veut se faire une place sur un segment qui voit déferler les nouveautés d’ici la fin de l’année : Citroën C3 Aircross, Opel Crossland X, Seat Arona, Hyundai Kona ou encore Kia Stonic.

Volkswagen a donc mis les petits plats dans les grands et son nouveau T-Roc avoue 4,23 m de longueur. Soit une dizaine de centimètres de plus que ses concurrents et 25 cm de moins que le Tiguan. Pour une largeur conséquente de 1,82 m et une hauteur de 1,57 m. Et comme il est basé sur la récente plate-forme MQB A0 commune à la nouvelle Polo mais aussi à l’Audi Q2, son empattement de 2,60 m favorise l’habitabilité à l’avant comme à l’arrière. Bien dimensionné, le coffre affiche 445 l (1 290 l au maximum).

Qualité et prestations « premium »

À bord, la sensation d’espace se fait vraiment présente, largeur aidant. On retrouve la très élégante planche de bord reprenant la couleur de carrosserie et les larges écrans numériques pour le compteur comme pour le multimédia. Pas de doute, la qualité des plastiques, le soin de l’assemblage et la sobriété qui n’exclut pas la gaieté, sont au rendez-vous. Et le renouveau du style Volkswagen voulu par Klaus Bischoff, patron du design, par rapport au style Audi est patent : il ajoute un design extérieur plus statutaire et moins agressif dans ses lignes, et un habitacle plus chaleureux.

Volkswagen T-Roc

Ce T-Roc sera proposé avec le nouveau 3-cylindres 1.0 TSI de 115 ch, ainsi que le 1.5 TSI de 150 ch et le 2.0 TSI de 190 ch. En diesel, on retrouve le 1.6 TDI 115 ch et le 2.0 TDI en 150 ch et 190 ch. La boîte DSG7 sera en option sur les puissances de 150 et 190 ch, tout comme la transmission intégrale 4Motion.

Le Volkswagen T-Roc à partir de 21 900 euros

Comme pour la nouvelle gamme Polo, Thierry Sybord, le patron de Volkswagen France, a prévu que les versions Business soient aussi proposées avec ces motorisations essence dans une proportion d’environ 20 % des ventes en entreprises et flottes. Ces dernières représentent 30 % des ventes de ce modèle. Le seul prix d’accès à la gamme qu’il veut bien communiquer est de 21 900 euros TTC en 115 ch essence et finition T-Roc. Mais Thierry Sybord ajoute tout de même que le prix moyen de son T-Roc tournera autour de 28 000 euros et qu’il en vendra autant que de Golf (25 000 unités environ par an). Les prix définitifs, y compris en Business Lounge et diesel, seront dévoilés lors de la commercialisation officielle au salon de Francfort mi-septembre, pour un lancement national le 18 janvier 2018.

Volkswagen T-Roc

PARTAGER SUR