Volkswagen T-Roc restylé : à sa juste place

Restylé à mi-vie, le T-Roc de Volkswagen a droit à un habitacle et des matériaux dignes de sa position en haut des SUV compacts.
2122
Volkswagen T-Roc

Pour sa version restylée, Volkswagen a entendu les critiques lors du lancement du T-Roc en 2017. En cause : la qualité des plastiques de l’habitacle, durs et brillants. Pas d’autre choix donc, lors de ce restylage, que de rhabiller le tableau de bord d’un plastique moussé bien plus valorisant au toucher et au regard. Au passage, l’écran multimédias, auparavant intégré au centre de la planche de bord, migre vers le haut, ce qui facilite la lecture et les interactions tactiles, avec Apple Car Play et Android Auto de série.

S’y ajoutent un nouveau volant capacitif pour la conduite semi-autonome et une tablette de climatisation tactile. Enfin, les contre-portes se parent de similicuir. L’ensemble se veut nettement plus premium, à l’instar de la récente Polo restylée dont ce T-Roc s’inspire. Idem pour les quelques additions stylistiques extérieures sur les phares, la calandre barrée d’un filet lumineux et le bas des boucliers arrière.

Sous le capot, rien n’a bougé depuis l’an dernier et le passage à l’Euro 6d. Le 1.6 TDI de 115 ch a ainsi disparu au profit du plus agréable et discret 2.0 TDI, en 115 ch et boîte manuelle pour 122-145 g (32 260 euros et 33 125 euros TTC en Life Business), ou en 150 ch et boîte DSG7 pour 128-145 g (36 470 euros et 37 335 euros TTC en Life Business). Seul ce dernier était proposé lors des essais et nous avons apprécié sa grande disponibilité pour les relances et les accélérations. Mais il est peut-être un peu surdimensionné pour un usage professionnel, avec un prix élevé.

Le Volkswagen T-Roc, restylé pour plus de confort

Nous lui avons donc préféré le simple 3-cyl. 1.0 TSI de 110 ch/136-144 g, à 27 990 euros TTC (28 855 euros en Life Business). Qui a fait preuve de sobriété avec une moyenne de 6,6 l/100 km. Avec aussi un plus grand confort dynamique puisque cette version est chaussée en 215/60 sur roues de 16 ’’ à haut flanc (17, 18 et 19 ’’ pour les autres finitions). Ce qui favorise un bon amortissement sans dégrader la tenue de route, avec l’aide du le châssis MQB de la Golf d’avant-dernière génération.