Volkswagen T5 4Motion : Le passe-partout

Cela fait déjà 25 ans que Volkswagen propose une version quatre roues motrices de son utilitaire Transporter. Le nouveau T5 ne déroge pas à la règle et est donc désormais disponible en version 4Motion.

2945
Volkswagen T5 4Motion

Si toutes les versions du Volkswagen Transporter (fourgon et châssiscabine) sont disponibles avec cette transmission intégrale, en revanche, seules les deux motorisations les plus puissantes (2.0 TDi 140 ch et 180 ch) sont commercialisées pour l’instant. Des mécaniques performantes mais qui disposent, surtout, d’un couple important (respectivement 34 et 40 mkg à 1 750 et 1 500 tours/minute), une donnée importante en tout terrain. Equipés en série d’une boîte mécanique 6 rapports, les T5 4Motion peuvent également recevoir en option une boîte à double embrayage DSG à 7 rapports.

 

La transmission aux roues arrière est assurée par un module Haldex (système hydraulique sous pression en permanente grâce à une pompe à huile dédiée et un réservoir d’huile sous pression à 30 bars) de dernière génération avec gestion électronique du transfert de couple sur les roues arrière. Les roues arrière sont donc accouplées instantanément dès que le système en détecte la nécessité avec une répartition allant de 100 % – 0 % à 0 % – 100 % en fonction des conditions d’adhérence.

 

Cet accouplement se fait sans à-coups et de façon totalement transparente pour le conducteur.

 

A noter enfin qu’outre le système de blocage du différentiel électronique EDS (proposé en série), le T5 4Motion peut aussi recevoir en option un blocage mécanique du différentiel arrière. Un équipement qui renforce encore davantage ses capacités de franchissement.  

PARTAGER SUR