Vols de véhicules en 2021 : Coyote Secure fait le bilan

Coyote, spécialiste européen des services connectés d’aide aux conducteurs, dévoile l’édition 2022 de son Observatoire des vols Coyote Secure. L’occasion, pour le service de récupération après-vol, de faire un état des lieux des vols de biens roulants en France. Des vols en légère hausse qui concernent surtout trois types de véhicules dans cinq régions en particulier. Le bilan pour 2021, chiffres à l’appui.
12208
coyote vol de vehicules
© Dmitry Kalinovsky

L’Observatoire des vols Coyote Secure détaille chaque année les caractéristiques des vols de véhicules en France. Différents critères sont pris en compte : géographie, typologie de biens ou encore méthode de vol. Ce rapport combine différents chiffres et données fournis par Coyote Secure, le ministère de l’Intérieur et les compagnies d’assurance partenaires. Pour sa cinquième édition, l’observatoire pointe notamment une légère augmentation du nombre de véhicules déclarés volés en 2021.

Vol de véhicules : un vol toutes les quatre minutes

122 700 vols de véhicules en 2021 en France, soit un vol toutes les quatre minutes. C’est le constat mis en avant par l’Observatoire des vols Coyote Secure. Un chiffre en légère hausse par rapport à 2020 (+ 1 %), qui reste tout de même en-deçà des années pré-covid. Pour mémoire, en 2019, le coût annuel des sinistres vols de véhicules remboursés par les compagnies d’assurance hors recours s’élevait à 780 millions d’euros. Dans le détail, la répartition du nombre de vols a concerné environ 65 % de voitures. Et 35 % de deux-roues ces quatre dernières années.

Plus généralement, les mesures de restriction dues à la troisième vague du covid ont fait baisser le nombre de vols au premier et au début du deuxième trimestre 2021. Contrairement au troisième trimestre où le nombre de vols a augmenté. Une tendance également confirmée pour le parc de clients équipés de la solution Coyote Secure. Soit une hausse des vols à partir de septembre et plus globalement au quatrième trimestre qui, à lui seul, a compté 34 % des vols de l’année. À la différence du mois d’août, moins concerné du fait des départs en vacances (5 % des vols).

SUV, motos et engins de chantier : les grandes victimes

SUV, motos et engins de chantier : ce sont les trois types de véhicules les plus volés en 2021. Côté auto, seul le nombre de vols des SUV a augmenté en 2021, soit un taux de 3,2 ‰ (+ 3 %), le plus élevé des VP. En 2021, 64,6 % des vols de voitures ont touché des SUV. À noter, toutes les catégories de voitures ont été concernées par le vol et notamment les citadines grand public, des modèles prisées pour leurs pièces détachées.

Côté deux-roues, les motos ont vu leur taux de vols fortement augmenter en 2021 (+ 15,2 %). Les scooters sont resté stout de même les véhicules les plus prisés (63 vols pour 1 000 scooters équipés).

Côté véhicules professionnels, l’étude pointe une progression du nombre de vols de 6 %. Les plus prisés sont les engins de chantier, des véhicules à très forte valeur marchande. En 2021, une entreprise sur trois équipées de matériels de chantier ou engins ou VUL affirme avoir été concernée par le vol.

Le trio de tête : Île-de-France, PACA et Auvergne-Rhône-Alpes

Le classement des régions touchées par le vol en France est resté le même en 2021. Mais le rapport révèle que trois des cinq régions les plus touchées par le vol ont enregistré une hausse en 2021. Un taux resté stable en Île-de-France. Exception faite pour les Hauts-de-France, troisième région la plus touchée de France, dont le taux de vols a diminué de 8,1 % par rapport à 2020. L’Île-de-France a compté comme chaque année le plus grand nombre de vols (5,9 ‰).

Le vol a aussi progressé en PACA (+ 5,1 %) et en Auvergne-Rhône-Alpes (+ 4,5 %). Ce sont les deuxième et cinquième régions les plus touchées. C’est la région Pays de la Loire qui a enregistré la hausse de vols la plus importante : + 14,3 % en 2021. Sur le podium, figurent donc l’Île-de-France, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et l’Auvergne-Rhône-Alpes. À elles seules, ces régions ont ainsi représenté plus de 50 % des vols de véhicules déclarés en France en 2021.

Vol de véhicules : quatre modes opératoires

En 2021, le vol électronique est resté la méthode utilisée dans 88 % des cas. Une tendance stable par rapport à l’année 2020 tous véhicules confondus. Quatre modes opératoires reviennent régulièrement : le vol au calculateur, à la souris, à la prise OBD ou encore à la valise relais. « Ces techniques sont très efficaces sur des véhicules qui embarquent de plus en plus d’électronique. Elles laissent peu de traces et dégradent généralement très peu le véhicule volé par les malfaiteurs, qui se concentrent sur la neutralisation des systèmes de sécurité et de géolocalisation proposés par les constructeurs », constate Benoit Lambert, directeur général de Coyote. En parallèle, des méthodes plus classiques, par escroquerie ou avec clés, restent toujours répandues.