Volvo lancera Drive Me London en 2017

Le constructeur déploiera des véhicules autonomes au sein de la capitale britannique. Confiés à des particuliers, ces véhicules permettront de remonter des données sur la circulation en conditions réelles.

684
Volvo lancera Drive Me London en 2017

Quelques semaines après la modification de la Convention de Vienne par la Commission économique pour l’Europe des Nations unies (UNECE), les premières applications concrètes commencent donc à voir le jour en Europe. Déjà à la tête du projet Drive Me à Göteborg, Volvo a en effet annoncé le déploiement, début 2017, de son équivalent londonien, Drive Me London.

Ce programme se différencie de ceux déjà annoncés, comme en Chine, « en ce qu’il prévoit de confier des voitures autonomes à de vraies familles en les invitant à circuler sur la voie publique », a expliqué Volvo. L’idée pour le constructeur : récupérer des données produites par ces utilisateurs et s’en servir pour « développer des voitures autonomes adaptées aux conditions de circulation réelles davantage qu’aux scénarios peu réalistes des circuits d’essai ».

Drive Me London débutera « avec un nombre limité de voitures semi-autonomes », a annoncé Volvo, avant de conclure : « Le programme se développera ensuite en 2018 pour porter la flotte de véhicules en circulation à 100 ».

PARTAGER SUR