Volvo et Northvolt vont construire une gigafactory en Suède

Volvo Cars, avec son partenaire Northvolt, va construire une nouvelle usine de batteries en Suède. De quoi fournir un demi-million de véhicules électriques par an.
2901
Volvo Northvolt

Volvo Cars et le fabricant européen de batteries Northvolt s’associent pour bâtir une gigafactory à Göteborg en Suède. Ce site de production sortira de terre en 2023, pour être opérationnel en 2025. Il se situera à proximité du nouveau centre R&D des deux entreprises. Et il devrait employer à terme jusqu’à 3 000 personnes. Coût total de l’investissement : environ 3 milliards d’euros. L’objectif pour Volvo : produire et vendre uniquement des voitures électriques d’ici 2030.

Volvo Northvolt : un ancrage local

Avec une capacité de production annuelle jusqu’à 50 GWh, cette usine Volvo Northvolt devrait fournir des batteries pour environ un demi-million de véhicules par an. Le choix de l’implanter à Göteborg, berceau historique du constructeur, a aussi de nombreux avantages. Cela permet un accès direct au plus grand site de production automobile de Volvo Cars, au réseau d’infrastructure de recharge et à un vivier de compétences professionnelles en interne.

Neutralité carbone

Volvo précise que ce nouveau site s’alimentera en énergie non fossile. Il devrait ainsi stimuler la production locale d’énergie renouvelable. Mais aussi intégrer des solutions techniques innovantes pour réduire les émissions de CO2 liées à la production des batteries, qui compte pour beaucoup dans le cycle de vie des véhicules. Cette coentreprise de production de batteries entre Northvolt et Volvo Cars, l’une des plus grandes en Europe, sera dirigée par un ancien cadre de chez Tesla, Adrian Clarke.