Volvo sur un nuage

Troisième année de record mondial de ventes pour Volvo en 2016 et une croissance de + 12,4 % pour Volvo en France, le sino-suédois vise encore plus haut pour 2017.

1629
Volvo sur un nuage

Yves Pasquier-Desvignes, le président de Volvo France peut, cette année encore, afficher un large sourire en présentant ses résultats pour 2016. Et envisager sereinement l’avenir en se fixant, pour 2017, une croissance de 10 % des ventes afin de passer de 15 599 à 17 000 immatriculations. Songez que Volvo était à 11 000 unités en France il y a seulement trois ans !

« Nous affichons les meilleures ventes depuis 1989 et la meilleure part de marché depuis 1988 à 0,77 % », souligne Yves Pasquier-Desvignes. Nous somme le sixième pays en Europe pour ses volumes et nous entrons dans le top 10 des plus fortes croissances de la marque dans le monde. »

Si Yves Pasquier-Desvignes a de quoi se réjouir, c’est aussi parce que ses ventes sont « saines » avec une bonne pénétration dans les flottes et sociétés de 16 % (2 538 unités, en hausse de 33 %) et de 29 % en leasing et LLD (Arval et ALD), avec 4 521 unités en hausse de 17 %. De son côté, la captive Volvo Car Finance (BNP) a affiché une progression de + 11 % en 2016 et assuré un tiers des financements.

Le XC60 en transition

Enfin, du côté des produits, Volvo a un programme chargé pour 2017 avec la commercialisation des V90 Cross Country, complétée par l’arrivée des versions hybrides des S90/V90 qui représentent pas moins de 25 % du volume total de la série 90. Mais il faudra surtout gérer la transition entre l’ancienne XC60 et la nouvelle génération ; le best-seller de la gamme a encore réalisé plus de 5 000 ventes en 2016, neuf ans après sa naissance ! Un SUV qui sera suivi en fin d’année par le nouveau XC40 qui devrait lui aussi, sur le segment des compactes, générer des gros volumes.

PARTAGER SUR