Une nouvelle gamme chez Volvo Trucks

En renouvelant technologiquement 60 % de ses poids lourds thermiques, Volvo Trucks sécurise le marché de cette gamme pour dix ans. Et se donne le temps de développer ses véhicules au gaz, à batteries électriques et à hydrogène en vue de 2030.

921
Volvo Trucks
Le nouveau Volvo FH16 est dédié aux lourdes charges et au respect des vitesses commerciales sur tous les types de route.

Le groupe Volvo Trucks a fait un pari stratégique en présentant cette année quatre nouveaux véhicules thermiques. Le FM, modèle polyvalent aussi efficace en porteur qu’en tracteur pour la distribution. Le FMX, dédié au BTP et capable de charger 38 t en activité de carrière. Le FH, spécialiste des longues distances et le puissant FH 16, destiné aux lourdes charges. Avec ces modèles, le constructeur renouvelle 60 % de sa gamme thermique, et avec les FH et FH16, 68 % de ses modèles les plus vendus en France. Le risque est limité par la profusion de technologies dont se dotent ces véhicules. Avec pour objectif d’améliorer leur productivité, l’économie de carburant, la sécurité active et passive et le confort de conduite.

Connexion aux bourses de fret

Tous disposent ainsi de cabines rénovées, de régulateurs de vitesse fonctionnels jusqu’à 0 km/h, du levier de vitesses I-Shift et de phares LED adaptatifs au trafic. Mais aussi d’une caméra d’angle côté passager à laquelle peuvent s’ajouter sept autres caméras donnant une vue à 360 ° du véhicule. Côté informatique embarquée, ils bénéficient d’un écran Volvo Connect pour les informations techniques, les temps de conduite, le contrôle de l’éco-conduite et la reconnaissance des panneaux de signalisation. Un écran secondaire Dynafleet sert aux interconnexions avec l’entreprise et avec la semi-remorque tractée. À terme, cette interconnexion inclura les informations des bourses de fret Teleroute et B2P pour multiplier les rechargements opportunistes.

Volvo Trucks
Le tableau de bord aux deux écrans télématiques des nouveaux Volvo Trucks

Réduction de carburant de 10 %

Côté moteur, les modèles FH sont dopés par leur moteur D13 TC de 13 l. La conjugaison de ce moteur avec le pack I-Save de contrôle du régime a confirmé « un gain de carburant de près de 10 % par rapport au moteur antérieur Volvo D13 eSCR Euro 6D sur des trajets similaires, avec plus de couple et une bonne vitesse commerciale », selon le transporteur C3D Laroche. Ce dernier a testé le FH 460 sur les routes auvergnates pour ses approches chantier et son transport de grain. Le constructeur affirme qu’avec un entretien suivi et une pratique régulière de l’éco-conduite, cette économie est perpétuelle.

Champ libre pour les énergies alternatives

Volvo Trucks espère que tous ces progrès technologiques feront de ses nouveaux véhicules « les partenaires préférés » des transporteurs et des conducteurs pour les dix prochaines années. Et il profitera de ce laps de temps pour améliorer la productivité de ses modèles à énergies alternatives. D’ici 2022, ses VI au GNL verront leur autonomie portée à 1 200 km par l’augmentation du volume de leurs réservoirs de gaz. Dès 2021, ses modèles électriques bénéficieront de batteries de deuxième génération. Leur gain de 30 % en rendement énergétique augmentera de 50 % leur autonomie. Enfin, la joint-venture avec Daimler aura le temps de produire la pile à combustible à hydrogène dont chacun des deux constructeurs équipera ses futurs VI électriques à hydrogène à partir de 2030.

Notre précédente brève sur Volvo Trucks

Volco Trucks
C3D Laroche a confirmé 10 % de gain de carburant avec le Volvo FH 460 à moteur D13TC Euro 6 Step D équipé du pack I-Save, par rapport au moteur antérieur.
PARTAGER SUR