Volvo Trucks noue un partenariat avec Isuzu autour d’UD Trucks

Dans le cadre d’un partenariat stratégique autour du développement des véhicules électriques et autonomes, Volvo Trucks vend sa filiale japonaise UD Trucks au groupe Isuzu.

479
Volvo Trucks Isuzu
UD Trucks, nouvelle gamme Quester

Le 18 décembre dernier, Volvo Trucks a signé un accord de cession de sa filiale japonaise UD Trucks à Isuzu, constructeur japonais de VU et de camions moyenne gamme. D’un montant de 2,06 milliards d’euros, la cession ne sera finalisée que fin 2020 car elle s’accompagne de la mise en place d’un partenariat stratégique entre les deux constructeurs. Par cette cession, Volvo Trucks gagne un partenaire de taille mondiale pour s’opposer aux groupes Daimler, Tata Motors et Dongfeng Motors dans le développement simultané des motorisations électriques et à hydrogène.

Un partenariat

De son côté, Isuzu bénéficiera de la gamme lourde de véhicules industriels qui lui fait défaut, ainsi que des motorisations électriques développées par Volvo Trucks sur ses véhicules UD Trucks de distribution urbaine ou régionale et sur les bennes à ordures ménagères. Le constructeur japonais profitera aussi des travaux d’UD Trucks sur la conduite autonome. La filiale de Volvo Trucks est en effet déjà parvenue au niveau 4 de cette technologie dans le cadre d’une collaboration avec Nippon Express et la Fédération de coopératives agricoles Hokuren.

Notre dernier article sur la gamme électrique de Volvo Trucks

PARTAGER SUR