Dossier - TPE-PME et prévention routière : des exemples à suivre

Tarik El Ainani, Vosges Résine Habitat : « La récupération des points est payée aux salariés »

Spécialiste de la résine de marbre, des toitures, du crépi ou des revêtements de sol, Vosges Résine Habitat règle les stages de récupération des points de permis de ses huit salariés.

- Magazine HS n°22
1460
Vosges Résine Habitat
Chez Vosges Résine Habitat, la sensibilisation aux risques routiers des conducteurs des sept véhicules de la flotte passe notamment par la participation à des événements sur le thème de la sécurité routière.

Tarik El Ainani est président de Vosges Résine Habitat.

Tarik El Ainani« J’ai été commercial avant d’être moi-même responsable de l’entreprise et les stages de récupération de points étaient à ma charge. J’ai donc décidé que le stage serait payé pour mes salariés s’il y avait plus de quatre points perdus dans l’année. Pareillement, une journée leur est offerte pour suivre ce stage. Pour s’informer du nombre de points sur les permis, j’échange à chaque fois qu’il reçoit une contravention avec le salarié concerné.

Des stages de perfectionnement de conduite sont aussi proposés aux salariés. Dans ce cas, la visée n’est pas utilitaire, à l’instar des stages de récupération de points. Je choisis quelque chose de “pimenté” pour rendre ces stages attractifs. Ce sont des cadeaux au mérite, une forme d’intéressement. »

La flotte de Vosges Résine Habitat en chiffres

 7 véhicules : Boxer, Expert, Master, un Iveco Daily benne, des Mégane pour les commerciaux et un Range Rover pour le dirigeant

Dossier - TPE-PME et prévention routière : des exemples à suivre

PARTAGER SUR