Véhicules d’occasion : les clés des valeurs résiduelles

Pour optimiser les valeurs résiduelles (VR) de ses véhicules, une entreprise en achat doit se montrer vigilante. Pour bien revendre des véhicules d’occasion (VO), il faut savoir acheter les véhicules, les entretenir et les réparer dans les règles de l’art. Une vigilance de tous les instants pour laquelle des spécialistes apportent leur accompagnement.

- Magazine N°233
3285
VR véhicule occasion
©stocksolutions

Dans une entreprise, la fin de vie d’un véhicule demeure la période la plus délicate à appréhender. En LLD, les frais de remise en état facturés par le loueur peuvent nettement alourdir le TCO. Ces dépenses imprévues n’ont pas été budgétées et pèsent d’autant plus dans l’esprit des décideurs. En outre, si les véhicules appartiennent à l’entreprise, la revente sur le marché VO peut être difficile. Véhicules en mauvais état, modèles et marques délaissés par les acheteurs : les délais de vente s’allongent quand les prix reculent.

Un marché du VO complexe

Selon l’Observatoire du véhicule d’entreprise (OVE), la dépréciation a représenté 41,8 % du...

PARTAGER SUR