• Mots clés connexes
  • VUL

VUL : 175 g de CO2 en 2017, 147 g d’ici 2020

La Commission environnement du Parlement européen a validé l’objectif des émissions de CO2 des utilitaires légers.

368

Ces derniers devront ainsi émettre 175 g de CO2 à l’horizon 2017 et 147 g d’ici 2020, contre 203 g à l’heure actuelle. Ces seuils représentent le taux moyen maximum autorisé pour les VU de 2,6 à 3,5 tonnes et s’appliquent uniquement pour les constructeurs dont la production dépasse les 1 000 unités par an.

Pour atteindre ces objectifs, les constructeurs pourront user du dispositif des « supers crédits » : comme pour les VP, ce système de compensation est prévu pour favoriser les VUL les plus vertueux. Ainsi, jusqu’en 2018, des modèles émettant moins de 50 g de CO2 bénéficiera d’un coefficient multiplicateur les valorisant dans le calcul des émissions moyennes des véhicules.

Ce texte ambitionne également d’introduire d’ici 2017 un protocole de mesure de la consommation et des rejets pour remplacer l’actuel système NEDC. « Les résultats de consommation et d’émissions obtenus par les constructeur lors de l’homologation de leur modèles sont presque impossibles à reproduire dans les conditions quotidiennes de conduite », justifie l’institution.