Vulco s’attaque aux véhicules d’entreprise

Depuis cinq ans, Vulco concentre ses efforts sur le développement de l’activité autour des véhicules industriels. Avec succès : le chiffre d’affaires généré par les pneus de ce type a gagné 11,5 % en 2015. Le volume d’activité réalisé auprès des grands comptes a lui bondi de 32 % en 2015.

- Magazine N°215
652

« Cette croissance est à mettre essentiellement au crédit des flottes de poids lourds », précise Hervé Dabin, P-DG de l’enseigne. Cela étant, Vulco s’offre aussi + 17 % sur le segment des véhicules de fonction et des VUL. En janvier 2015, Vulco a signé un accord de partenariat avec Profil +, qui a généré le tiers de la croissance de l’enseigne sur l’ensemble de l’année.

Si le chiffre d’affaires de Vulco progresse, l’enseigne constate une diminution de 2 % sur les prix des pneus en 2015. « Dans la réalité, cette baisse est encore plus élevée puisque sur, la même période, les dimensions ont augmenté, constate Hervé Dabin. À dimension équivalente, le recul atteint 4 %. »

Après avoir enregistré 7 fermetures et 16 ouvertures, le réseau Vulco compte aujourd’hui 240 centres en France. En 2016, l’enseigne vise 15 centres supplémentaires dont la grande majorité interviendra aussi bien sur les véhicules industriels que les automobiles.

Cette année, Vulco table sur une activité grands comptes en hausse de 15 %. Pour atteindre ces objectifs, le budget de communication va croître de 60 % par rapport à 2015 et l’équipe va accueillir quatre nouveaux collaborateurs. Enfin, Vulco envisage de lancer des services dont des contrats de financement des pneus au kilomètre à destination des flottes de poids lourds.