Waymo déploie ses premiers taxis autonomes

Waymo, la filiale de Google spécialisée dans la conduite autonome, vient d’annoncer le lancement commercial de son service de transport autonome Waymo One.

1625
Waymo One
Véhicule autonome Waymo One

Comme annoncé en juin 2018 avec la commande de 62 000 Pacifica Hybrid, la filiale de Google spécialisée dans la conduite autonome Waymo a effectivement lancé cette année son service de transport sans chauffeur.

Baptisé Waymo One, ce dernier est pour l’instant disponible uniquement dans la zone métropolitaine de la ville de Phoenix (États-Unis), aussi appelée Metro Phoenix, et est réservé à une centaine d’utilisateurs ayant déjà testé le service.

Un déploiement progressif

Dans un premier temps, les trajets seront supervisés par des conducteurs formés par Waymo. « La technologie de la conduite autonome est nouvelle pour beaucoup de monde, c’est pourquoi nous procédons prudemment en gardant à l’esprit le confort et la commodité de nos conducteurs », a expliqué John Krafcik, le P-DG de Waymo.

Pour améliorer l’expérience utilisateur, un écran montre aux passagers ce que « voit » le véhicule, décrit par Waymo comme « un chauffeur qui voit dans toutes les directions, qui est constamment vigilant et qui a des millions de kilomètres d’expérience. » En cas de question, les passagers peuvent également contacter à tout moment un agent, par le biais de l’application ou des écrans du véhicule.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter

Waymo One écran
© Waymo

La société n’a pas précisé le nombre de véhicules déployés, mais « avec le temps, nous espérons rendre Waymo One encore plus accessible au public en ajoutant des véhicules et en conduisant dans plus d’endroits », a d’ores et déjà annoncé John Krafcik.