WeProov triple son volume d’activité en 2019

La start-up WeProov propose aux assureurs et aux des gestionnaires de flottes une solution à base d’IA pour l’inspection des véhicules, le chiffrage des dommages et la gestion des sinistres.

505
weproov

Destinée au monde de l’automobile et de l’assurance, la solution WeProov permet de réaliser les inspections, de manager les dommages et de gérer les process de gestion de sinistres. Grâce à son interface, la Start-up WeProov connaît depuis 2018 une forte croissance de son activité : + 222,5 % sur l’année 2019. Elle a multiplié par trois son volume d’activité en passant de 300 000 à 1 million de véhicules inspectés (1,7 millions de rapports sécurisés émis). « Enregistrer une telle croissance après seulement quatre années d’existence est une immense fierté. On a aujourd’hui l’intime conviction que WeProov s’impose de plus en plus comme une référence sur les marchés de l’assurance et de l’automobile. Nous continuons de développer notre solution en la basant sur l’intelligence artificielle et en mettant l’utilisateur au cœur du processus », précise Gabriel Tissandier, co-fondateur de WeProov.

Déjà 300 clients entreprise et 45 000 utilisateurs

La solution est utilisée chaque jour par plus de et près de 300 entreprises parmi lesquelles des grandes références comme Hertz, Carrefour, Groupe Foyer, G7 taxi Service, Rent-A-Car, Intermarché, Bouygues Construction, SNCF Réseau, GRDF ou encore Natixis Assurance.

En 2019, WeProov s’est agrandie en passant de 15 à 25 collaborateurs. La start-up s’impose désormais comme un expert auprès des assureurs et des gestionnaires de flottes dans l’inspection des véhicules, le chiffrage des dommages et la gestion de sinistres grâce à des solutions avancées basées sur l’IA et centrées sur l’utilisateur final. WeProov propose notamment une fonctionnalité permettant, à la suite d’un sinistre, d’orienter aisément le conducteur/assuré vers le réparateur de son choix en fonction de sa position géographique ou d’une adresse renseignée.

La société se développe à présent en Europe et à l’international sur des marchés comme l’Equateur, l’Australie, l’Afrique du Nord. Et elle prévoit de s’attaquer prochainement au marché américain.