• Mots clés connexes
  • WLTP

La norme WLTP appliquée à tous les modèles de VP

Tous les VP et les nouveaux modèles de VUL immatriculés à compter du 1er septembre 2018 doivent désormais avoir été homologués suivant le cycle d’essai WLTP.

2449
Diesel essence WLTP

Déjà en vigueur pour tous les nouveaux modèles de véhicules particuliers depuis le 1er septembre 2017, le cycle d’essai WLTP (Worldwide Harmonized Light Vehicles Test Procedure) concerne désormais tous les VP immatriculés et tous les nouveaux modèles de VUL, dans le cadre de la norme Euro 6d. Les constructeurs automobiles devaient en effet « ré-homologuer » ces derniers avant le 1er septembre 2018. Un défi pour les constructeurs qui a des effets sur les ventes aux entreprises.

Le Groupe PSA a toutefois annoncé le 29 août que tous ses modèles VP (Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall) avaient été homologués dans les temps. Pour y parvenir, le constructeur a misé sur deux technologies de traitement des émissions polluantes : la réduction catalytique sélective (ou SCR pour Selective Catalytic Reduction) pour les diesel et les filtres à particules essence (GPF, Gasoline Particulate Filter). PSA n’indique toutefois pas où en est l’homologation de ses VUL.

Vers le cycle RDE

Pour rappel, les résultats resteront communiqués en valeurs NEDC-corrélée jusqu’à fin 2018, avant d’être publiées exclusivement en WLTP dès janvier 2019.

Les constructeurs doivent maintenant se préparer pour la prochaine étape : l’arrivée de la norme Euro 6d-Temp en septembre 2019, qui imposera la mesure des émissions d’oxydes d’azote (NOx) et de particules fines (PN) selon le cycle RDE, c’est-à-dire en conditions de conduite réelles sur routes ouvertes.

PARTAGER SUR