• Mots clés connexes
  • WLTP

WLTP : quelles conséquences en 2019 ?

En 2018, les constructeurs européens ont dû ré-homologuer tous les modèles de VP qu’ils souhaitaient continuer à commercialiser selon une procédure d’essai mondiale harmonisée, plus représentative des conditions réelles de conduite : le WLTP. Avec des conséquences sur l’offre de modèles et sur les ventes en 2018, mais aussi en 2019.

- Magazine N°246
1879
WLTP
Source : wltpfacts / ACEA

Dans l’ensemble, la transition du cycle d’essai NEDC (pour New European Driving Cycle) vers le WLTP (pour Worldwide harmonized Light vehicles Test Procedures) s’est bien passée d’après les déclarations des constructeurs, en particulier chez ceux qui avaient anticipé le plus l’homologation de leur gamme.

« Chez Kia, au 31 août 2018, tous nos produits avaient été homologués et nous avions seulement 2 800 voitures Euro-6b non immatriculées, soit 900 unités de moins que la limite légale, c’est-à-dire 10 % des immatriculations 2017, soit pour nous 3 700 unités », se félicite Guillaume de Boudemange. La marque avait anticipé ses approvisionnements...