Yann Mongaburu, Grenoble-Alpes Métropole : « Réduire de 6 % la circulation entre 2015 et 2030 »

Le projet de PDU 2018-2030 de Grenoble-Alpes Métropole, qui doit être approuvé fin 2019, prévoit de diminuer de 6 % la circulation entre 2015 et 2030, via notamment le report modal.

- Magazine N°250
1211
Yann Mongaburu est président du Syndicat mixte des transports en commun (SMTC) de l’agglomération grenobloise, et vice-président de Grenoble-Alpes Métropole délégué aux déplacements, et vice-président du Groupement.

Yann Mongaburu est président du Syndicat mixte des transports en commun (SMTC) de l’agglomération grenobloise, et vice-président de Grenoble-Alpes Métropole délégué aux déplacements, et vice-président du Groupement.

« La métropole a un PDU où ont été fixés des objectifs et des actions dont les effets ont été évalués par un cabinet extérieur. Au vu de la croissance de la population et de l’emploi, si l’on ne change rien, le cabinet a anticipé une augmentation de la circulation automobile de 12 % en kilomètre parcourus d’ici 2030 par rapport à 2015. Avec les actions planifiées dans le scénario du PDU, nous devrions atteindre une baisse de 6 %...